La douleur sciatique est engendrée par la compression des racines du nerf sciatique, qui va du bas du dos aux jambes. La plupart du temps, la compression du nerf sciatique est due à une hernie discale, mais peut également être causée par l’arthrose ou par une tumeur. Il est possible d’avoir une sensation de brûlure, un engourdissement, une faiblesse ou une douleur. Quoi qu’il en soit, voici quelques conseils pour soulager la douleur sciatique.

Douleur sciatique : que faire ?

Le mouvement pour atténuer la douleur sciatique

Bien qu’il soit nécessaire de se reposer lorsque la douleur sciatique s’installe, il est important de continuer de bouger. Vous pouvez simplement éviter de vous asseoir trop longtemps et vous lever pour vous étirer, notamment au niveau du bas du dos. Si la douleur n’est pas très intense, vous pouvez faire de courtes promenades ou toute autre activité physique. Vous pouvez également faire un cours de yoga, qui met l’accent sur une bonne posture. Celle-ci vous permet de réduire la douleur et de vous déplacer plus facilement. La natation est également une excellente activité permettant d’améliorer la fonction nerveuse et musculaire du bas du corps. Si vous n’arrivez pas à nager, vous pouvez simplement marcher dans de l’eau jusqu’à la taille. Ceci permet de décompresser le nerf sciatique et de réduire la douleur.

Soulager la douleur sciatique par la chaleur ou le froid

Le chaud et le froid peuvent être opposés, mais les deux peuvent vous aider à soulager la douleur du nerf sciatique. Le traitement par le froid est généralement préférable pour une blessure qui vient de se produire car celui-ci est plus adapté lors des chocs et traumatismes. Après 48 heures, les médecins suggèrent généralement de passer au chaud, plus efficace pour les douleurs chroniques. Attention toutefois au risque de brûlure de la peau. Pour procéder, vous pouvez appliquer un patch diffuseur de chaleur, une bouillotte ou une serviette chaude et humide au niveau de la racine du nerf sciatique. Pour le froid, utilisez une poche de glace enveloppée dans une serviette, environ 15 à 20 minutes à la fois. 

Travailler avec un kinésithérapeute

La douleur sciatique peut rendre la vie active difficile. Mais l’alitement n’est pas recommandé comme traitement de base. En effet, des exercices appropriés peuvent aider à réduire la douleur sciatique. Il est donc important de travailler avec un kinésithérapeute qui pourra vous recommander des exercices en fonction de la cause de la sciatique. La kinésithérapie peut vous aider à corriger une mauvaise posture et à renforcer les muscles qui soutiennent le bas du dos.

La nutrition pour réduire la douleur sciatique

Une alimentation riche en grains entiers, aliments naturels, fruits, légumes, noix, poissons gras, comme le saumon, et fibres solubles et insolubles peut être efficace pour réduire la douleur sciatique. La curcumine, le gingembre, le thé vert et le thé noir sont également de puissantes sources de substances anti-inflammatoires. Ainsi, elles aident à renforcer l’immunité et à améliorer la santé globale. En outre, évitez les aliments provoquant une inflammation, tels que les sucres, les glucides raffinés et les gras saturés. Vous pouvez également vous aider par des compléments alimentaires, comme le magnésium, la vitamine D, E, B12 et B6, le zinc, le sélénium et les acides gras oméga-3.

Le biofeedback, la chiropraxie et l’acupuncture

Le biofeedback est une technique qui permet de contrôler les processus corporels tels que la fréquence cardiaque, la pression artérielle et la tension musculaire. Il fonctionne en utilisant une machine qui fournit des informations sur le processus adressé. Le biofeedback s’avère utile pour gérer la douleur et le stress, et peut améliorer l’état de santé en général.

L’acupuncture est une ancienne pratique de la médecine chinoise qui peut être efficace pour le traitement des maux de dos. La théorie derrière l’utilisation de l’acupuncture est que la douleur résulterait de déséquilibres ou de blocages du flux de qi, la force vitale du corps. L’acupuncture est donc censée éliminer ces blocages pour rétablir l’équilibre. Il y a peu de risque tant que vous trouvez un praticien agréé.

La chiropraxie permet de restaurer le mouvement de la colonne vertébrale et, par conséquent, de réduire la douleur sciatique. Le traitement peut inclure des manipulations (ajustement de la colonne vertébrale), des mobilisations et/ou des techniques musculaires. Le chiropracteur peut également conseiller des bains et des exercices de rééducation en fonction des cas.

Si votre douleur sciatique s’aggrave ou perturbe gravement votre vie quotidienne, il est important de consulter un médecin au plus vite. Celui-ci pourra vous proposer des options pour soulager la douleur à l’instar des médicaments, de la chirurgie et des injections de stéroïdes.

consulter un médecin en video