Hellocare > Magazine > Conseils santé > Nutrition > Protéines : 5 bons réflexes pour en consommer en quantité suffisante

5 bons réflexes pour consommer des protéines en quantité suffisante

Les protéines contribuent à la fabrication de notre enveloppe. Os, muscles, cheveux, ongles, peau ou anticorps, elles sont essentielles à notre organisme. Ne pouvant les fabriquer, notre corps utilise celles apportées par notre alimentation.
Il arrive que notre mode d’alimentation ne nous apporte pas toutes les protéines dont notre corps a besoin. Survient alors une grande fatigue, nos ongles et nos cheveux deviennent cassants, nous tombons plus souvent malade…
Grâce à ces 5 bons réflexes, cela ne devrait pas vous arriver !

Protéines : 5 bons réflexes pour en consommer en quantité suffisante / Hellocare

Varier les protéines animales

Les œufs offrent les protéines de meilleure qualité biologique. Alternez viande blanche et viande rouge (2 fois par semaine maximum). Pensez aux poissons et fruits de mer, à la charcuterie si elle est maigre. C’est le cas du jambon, du filet de bacon ou de la viande des grisons par exemple. Préférez-la à la coupe, pour éviter les nitrites des agents conservateurs. Enfin, d’autres protéines peuvent être trouvées dans les fromages et les produits laitiers. Choisissez plutôt des produits allégés ou demi-écrémés.

Ne pas négliger les protéines végétales

Les végétaux constituent aussi des sources de protéines. Certaines sont complètes, comme le soja ou le tofu, tandis que d’autres sont incomplètes, telles les céréales ou les légumineuses (une protéine est dite incomplète lorsqu’elle ne contient pas les 8 acides aminés essentiels).
Les experts peinent à se positionner de manière unanime quant aux protéines végétales. Certains les considèrent complètes, et donc suffisantes, et d’autres incomplètes, et préconisent de les associer pour obtenir des protéines complètes. Si vous êtes végétarien.ne ou vegan, nous vous conseillons de vous renseigner et de varier vos apports en légumes, graines (chanvre, chia) et noix.

Consommer les protéines en premier

Les protéines entraînent une hausse de la production de PYY, cette hormone fabriquée par l’intestin qui donne le sentiment d’être rassasié.e et satisfait.e. En mangeant vos protéines en premier, votre sensation de faim diminuera et vous aurez moins d’appétit pour le reste de votre assiette. Ce qui sera particulièrement profitable si vous mangez des féculents ! Deuxième avantage : cela empêche une hausse trop importante de la glycémie et de l’insuline après un repas.
En outre, consommer une grande quantité de protéines entraîne une diminution des taux de la ghréline, appelée « hormone de la faim ».

Manger des algues !

De la spiruline, plus précisément ! Elle constitue un excellent complément pour tous les végétalien.ne.s. Contenant les 8 acides aminés essentiels et bien digestible, c’est une source de protéines de très bonne qualité.
La spiruline existe sous plusieurs formes : les comprimés, de la poudre ou en liquide.
Les bienfaits de la spiruline ne s’arrêtent pas là puisque cette variété d’algue est riche en fer, vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides gras essentiels, phytonutriments et antioxydants.

Se faire (un peu) plaisir !

SI aucun des réflexes précédents ne vous enthousiasme, peut-être pourrez-vous vous rattraper avec celui-ci ! Il consiste à introduire des amandes effilées dans votre alimentation. Pour une poignée de 28 grammes d’amandes, vous obtiendrez 6 grammes de protéines. La majorité des fruits secs n’atteignent pas cette proportion. Et puisqu’elles sont riches en magnésium, en fibres et qu’elles contiennent des graisses mono-saturées bonnes pour le cœur, elles sont excellentes pour votre santé !
Pour la touche gourmande, ajoutez quelques cuillérées d’amandes effilées dans vos yaourts, vos salades ou vos flocons d’avoine et, en plus d’un goût délicieux, profitez d’une consommation idéale de protéines !