Par Léa Magiore, Médecin Généraliste

La conjonctivite fait partie des pathologies de l’œil les plus courantes. La bonne nouvelle, c’est qu’elle est généralement bénigne. Mais ne la prenez pas totalement à la légère car les conjonctivites infectieuses sont très contagieuses ! Un traitement spécifique est également nécessaire dans certains cas pour éviter l’apparition de complications : dans le doute, il est toujours plus prudent de prendre un avis médical.

conjonctivite

Qu’est ce que la conjonctivite ?

Définition

Par définition, une conjonctivite est une inflammation de la conjonctive : il s’agit de la membrane translucide tapissant l’intérieur des paupières et le blanc de l’œil. Elle fait office de « barrière de protection » contre différents agents extérieurs (ex. : pollen, poussière) mais c’est loin d’être son unique fonction. Elle intervient aussi dans la lubrification oculaire grâce à ses glandes lacrymales accessoires. Ces dernières produisent le film lacrymal recouvrant et nourrissant la cornée….

La plupart du temps, la conjonctivite est provoquée par un agent infectieux. Elle est alors très contagieuse et peut même présenter un risque de complication en fonction de l’agent pathogène. En absence de traitement, le principal danger est que l’infection se propage à une autre zone de l’œil, comme la cornée : on parle alors de kératite. Cette dernière est plus sévère que la conjonctivite : elle nécessite une prise en charge rapide pour prévenir des séquelles visuelles.

Quelles sont les causes de la conjonctivite

Chez l’adulte, les conjonctivites sont surtout dues à des virus du type adénovirus. Les formes bactériennes sont plus rares. Chez le nouveau-né au contraire, les conjonctivites sont généralement d’origine bactérienne : cela peut arriver si vous accouchez par voie basse tout en ayant une infection sexuellement transmissible (ex. : chlamydiose). Rassurez-vous : il suffit d’un petit traitement pour que tout rentre rapidement dans l’ordre pour bébé. Parmi les autres conjonctivites courantes, retenez surtout :

  • les conjonctivites allergiques : allergie au pollen, au maquillage ;
  • les conjonctivites d’irritation: dues au contact d’une substance irritante (ex. : shampoing).

Quels sont les symptômes de conjonctivite ?

Les symptômes de la conjonctivite varient selon la cause de la conjonctivite. En cas de :

  • conjonctivite virale, votre œil ou vos deux yeux deviennent rouges. Ils peuvent vous démanger et « couler » (liquide clair) ;
  • conjonctivite bactérienne, un seul œil est touché habituellement. Il est rouge, vous avez l’impression d’avoir un « corps étranger » dedans et il produit du pus (sécrétions jaunes à verdâtres). Votre paupière peut être collée au réveil ;
  • conjonctivite allergique, les deux yeux sont atteints : ils sont rouges et gonflés, ils larmoient, ils démangent… D’autres symptômes allergiques (ex. : éternuements) peuvent être présents ;
  • conjonctivite d’irritation : le ou les yeux atteints sont rouges et démangent.

Les conseils pour traiter et prévenir la conjonctivite

Quand consulter ?

Si votre conjonctivite est due à quelques gouttes de shampoing, ce n’est pas forcément utile de consulter (normalement il suffit de rincer votre œil : tout devrait être rentré dans l’ordre en 24 h). Dans les autres cas, il est recommandé de voir un médecin par précaution, ne serait-ce que pour déterminer si vous souffrez bel et bien d’une conjonctivite et non d’une infection plus grave. Si nécessaire, il pourra vous donner des recommandations pour limiter les risques de contagion et vous prescrire un traitement spécifique.

Les traitements pour la conjonctivite

Pour une conjonctivite allergique, un collyre antihistaminique est souvent prescrit. Vous devrez aussi éviter l’allergène en cause : au besoin, consultez le site de la RNSA pour connaître les pics polliniques… Une conjonctivite bactérienne nécessite surtout de laver régulièrement l’œil touché (sérum physiologique + antiseptique). Les collyres antibiotiques sont réservés aux formes graves. Enfin, des lavages fréquents au sérum physiologique suffisent généralement contre la conjonctive virale. Petite exception : si le virus de l’herpès est en cause, une pommade ophtalmique antivirale doit être appliquée.

Prévenir la conjonctivite infectieuse

Pour éviter la contagion en cas de conjonctivite, il est recommandé de :

  • ne pas toucher vos yeux ;
  • vous laver régulièrement les mains ;
  • jeter les produits de beauté ayant été en contact avec vos yeux ;
  • ne pas partager vos serviettes et gants de toilette.

Enfin, ne portez plus vos lentilles de contact jusqu’à guérison complète. Quand vous en remettrez, respectez bien les règles d’hygiène d’usage : les cas de conjonctivites liés à une mauvaise utilisation de lentilles sont nombreux…

consultation-medecin-en-ligne-hellocare