La saison des piques niques ou des repas dans le jardin peut aussi être celle des piqûres de guêpes. Car la panique et les grands gestes représentent pour elles une menace : elles attaquent pour se défendre. Sans conséquences graves la majeure partie du temps, les piqûres de cet insecte volant n’en sont pas moins douloureuses. Alors comment soulager une piqûre de guêpe rapidement sans courir à la pharmacie ?

musicotherapie

Soulager une piqûre de guêpe : les 3 premiers gestes

Nous n’avons pas tous la même réaction face à la douleur. Une piqûre de guêpe ne fait pas mal très longtemps mais elle lance, un peu comme si notre cœur battait à l’endroit où nous avons été piqué. Cette sensation peut surprendre les enfants, et les premiers gestes (en plus d’être efficaces) ont aussi la fonction de les rassurer. Voici comment procéder avant d’appliquer un remède naturel :

  • Détruisez le venin diffusé par la guêpe grâce à une source de chaleur. Pour cela approchez la flamme d’un briquet ou un sèche cheveu de l’endroit de la piqûre, sans jamais toucher la peau pour ne pas provoquer de brûlure.
  • Retirez le dard de l’insecte s’il est visible, à l’aide du manche d’une cuillère ou d’un couteau plat. Évitez en revanche la pince à épiler qui pourrait casser le dard dans l’épiderme.
  • Désinfectez la zone concernée avec un antiseptique ou simplement du savon de Marseille et de l’eau tiède sur un coton propre.

La lavande comme antidouleur naturel

En plus de flatter les narines de ceux et celles qui l’apprécient, la lavande a des vertus anesthésiantes, antiseptiques et anti-inflammatoires. Afin de soulager une piqûre de guêpe, on peut l’appliquer sous forme d’huile essentielle. Dans ce cas il suffit de tamponner légèrement la piqûre avec un coton où l’on en verse une goutte. A défaut, on peut utiliser une eau de Cologne à la lavande si on en a à la maison. A renouveler au bout d’un quart d’heure si la douleur est toujours présente.

Le vinaigre pour neutraliser le venin

Qu’il soit de cidre, d’alcool ou de vin, le Ph acide du vinaigre vient neutraliser l’agent alcalin contenu dans le venin de guêpe. Cela a pour effet d’atténuer la douleur, d’autant plus que le vinaigre a une action apaisante. Pour profiter de ses vertus, on en applique une compresse ou un coton bien imbibé en tamponnant doucement la zone concernée durant quelques minutes.

L’oignon comme anti inflammatoire

Oui, l’oignon fait partie des remèdes naturels pour soulager une piqûre de guêpe. C’est son action anti-inflammatoire et les enzymes qu’il contient, agissant sur le venin, qui sont recherchés ici. Pour que ce remède de grand-mère fonctionne, il suffit de couper une rondelle d’oignon frais et de la frotter directement sur la peau à l’endroit de la piqûre. Voilà un médicament qu’on a tous à la maison !

Comment procéder en cas de réaction allergique ?

Certaines personnes sont susceptibles d’avoir une réaction allergique suite à une piqûre de guêpe. Celle-ci peut se manifester par une éruption cutanée élargie (qui dépasse la zone de la piqûre), ou par un gonflement anormal de l’épiderme. Il faut alors demander rapidement conseil à son médecin ou à son pharmacien qui pourra fournir un antihistaminique adapté ou des corticoïdes. Attention, en cas de difficultés respiratoires anormales et de visage gonflé, vous pouvez être en présence d’un œdème de Quincke, plutôt rare. Cette réaction est mortelle : appelez immédiatement le 112 ou rendez-vous aux urgences les plus proches.