Ophtalmologue

Aussi appelé ophtalmologiste ou oculiste, l’ophtalmologue traite les maladies de l’œil et, le plus souvent, les troubles de la vision : myopie, hypermétropie, astigmatisme, presbytie, troubles de la vision binoculaire, strabisme.

Ophtalmologue

Aussi appelé ophtalmologiste ou oculiste, l’ophtalmologue traite les maladies de l’œil et, le plus souvent, les troubles de la vision : myopie, hypermétropie, astigmatisme, presbytie, troubles de la vision binoculaire, strabisme.

Pourquoi consulter un Ophtalmologue ?

Les anomalies de l’oeil les plus fréquentes peuvent être corrigées par des verres correcteurs ou des lentilles, par des séances de rééducation et/ou par une intervention chirurgicale que l’ophtalmologue opère lui-même.

Une fois son diagnostic donné, l’ophtalmologue est en relation avec les opticiens qui réalisent lunettes ou lentilles prescrites, et avec les orthoptistes (kinés de l’ophtalmologie) qui conduisent les rééducations oculaires éventuellement nécessaires.

L’ophtalmologie est une spécialité très riche, qui va bien au-delà de la prescription de collyres, lentilles ou de verres correcteurs ! En effet, l’œil est le révélateur de plusieurs pathologies : diabète, hypertension, troubles neurologiques. La veille médicale est donc primordiale pour une prise en charge rapide et efficace.

Quand consulter ?

Chez l’adulte

Dès qu’une sensation de gêne apparaît au niveau de la vision et devient persistante: baisse brutale de la vision, amputation du champ visuel, douleur oculaire, oeil rouge.

  • Tous les ans :
    – en cas de myopie / hypermétropie /  diabète , pour vérifier le fond d’œil
    – à partir de 40 ans pour la correction de la presbytie
    – à partir de 50 ans pour dépistage du glaucome
    – à partir de 70 ans pour vérifier la rétine (dépistage de la DMLA : dégénérescence maculaire liée à l’âge)
  • Tous les 1 à 2 ans pour vérifier la correction optique et l’œil
  • Tous les 2 à 5 ans en l’absence de correction optique ou de symptôme particulier
Chez l’enfant
  • De 0 à 3 ans :
    – si l’enfant présente une déviation (strabisme), des mouvements anormaux des yeux, un larmoiement anormal
    – si l’œil, la paupière ou le visage présentent une malformation visible (exophtalmie: impression d’oeil qui s’étire vers l’extérieur)
    – si une pupille est blanche ou non dilatée à la lumière
    – en cas de prématurité importante, anomalie chromosomique à la naissance, contamination de la mère par la toxoplasmose, la rubéole
  • À l’âge préscolaire (3 à 6 ans) :
    – pour vérifier l’acuité visuelle, le besoin d’une éventuelle correction surtout si antécédents familiaux de strabisme, myopie ou hypermétropie
    – pour l’examen de l’œil et du fond d’œil
  • Après 6 ans :
    – tous les ans pour adapter la correction optique et examiner les yeux
    – en cas de nouveau symptôme (fatigue visuelle, déviation de l’oeil, maux de tête)
Parler à un médecin

Les symptômes

Les symptômes suivants témoignent d’un trouble de la réfraction :

  • Vision floue pour les objets éloignés, les objets proches ou les deux.
  • Maux de tête causées par le clignement répété des yeux ou le froncement des sourcils.

Les symptômes relevant d’une urgence médicale s’articulent autour de 3 axes : œil rouge / baisse de l’acuité visuelle / douleur oculaire. Les signes suivants doivent alerter, car on les retrouve dans la plupart des urgences ophtalmologiques:

  • Tout traumatisme oculaire (choc, perforation, projection chimique) est un motif de consultation en urgences ophtalmologiques.
  • Oeil rouge
  • Baisse brutale de la vision (plus facile à repérer quand on ferme d’abord un œil, puis l’autre). Une baisse d’acuité visuelle transitoire avec maux de têtes est souvent bénigne et peut nécessiter le port de corrections optiques.
  • Diminution ou amputation du champ visuel
  • Vision qui apparaît soudain ondulée ou déformée
  • Vision double (diplopie)
  • Douleur oculaire (dissocier la vraie douleur d’une sensation de grain de sable)
  • Apparition soudaine de flashs lumineux, de taches noires

L’œil rouge associé à une douleur avec baisse d’acuité visuelle est une urgence extrême. Le risque de perdre la vue est élevé. L’œil rouge douloureux et purulent est également une urgence. En revanche un oeil rouge sans douleur et sans baisse d’acuité visuelle peut être impressionnant mais est habituellement sans gravité chez l’adulte.

Les pathologies

Les pathologies que peut prendre en charge l’ophtalmologue sont diverses.

  • Les principaux troubles de la réfraction : Myopie, hypermétrpopie, astigmatisme, presbytie
  • Les pathologies des paupières : Chalazion, Orgelet
  • Mais aussi : Conjonctivite, kératite, uvéite antérieure, cataracte, glaucome,DMLA (Dégénérescence maculaire liée à l’âge), décollements de la rétine, rétinopathie diabétique, rétinopathie pigmentaire, neuropathie optique ischémique antérieure

Ce professionnel de santé dans le cadre d’un parcours de soins coordonnés par son Médecin traitant.

Il est néanmoins possible de consulter un ophtalmologue en accès direct pour 2 exceptions : La prescription et le renouvellement de lunettes, et le dépistage et le suivi du glaucome

Comment se déroule la consultation ?

Comme tous les médecins, le dermatologue débute sa consultation en interrogeant le malade sur ses symptômes et ses antécédents personnels et familiaux. Il questionnera sur les agressions que peut subir la peau de ce dernier, du fait de l’utilisation de certains produits de beauté, de la prise de médicaments, de sa profession et de l’exposition solaire.

Ensuite, il procèdera à l’examen physique, qui est le temps essentiel de la consultation permettant d’orienter le diagnostic. Il utilisera parfois un dermoscope, petit appareil utilisé par le dermatologue pour visualiser les couches les plus profondes de la peau grâce à un très fort grossissement. Il pourra également prescrire ou réaliser des examens complémentaires comme le prélèvement de peau (biopsie) qui sera suivi par un examen au microscope.

Le remboursement des soins

Depuis la mise en place en France du parcours de soins coordonné, le médecin traitant est le seul à même de recourir à un avis spécialisé. L’ophtalmologie est une spécialité médico-chirurgicale et il faut aujourd’hui être orienté par son médecin traitant pour demander un avis en ophtalmologie.
Il existe cependant deux exceptions d’importance :

  • La prescription et le renouvellement de lunettes
  • Le dépistage et le suivi du glaucome

Dans ce cadre, l’accès direct à l’ophtalmologue est autorisé sans perte des droits au remboursement par l’assurance maladie.

Dois-je consulter un Ophtalmologue rapidement ?

Les symptômes qui doivent amener à consulter rapidement

  • Baisse brutale de la vision
  • Amputation du champ visuel
  • Douleur oculaire
  • Fatigue visuelle
  • Oeil rouge
  • Vision double, déformée ou floue
  • Apparition de flashs lumineux ou taches noires

Parler à un Médecin

Les questions sur votre santé peuvent être nombreuses.  Ne restez pas seul.e face à vos questions de santé, demandez conseils auprès de de médecins généralistes ou spécialisés.

Parler à un médecin
Voir les disponibilités

Hellocare n’est pas un service d’urgence. En cas d’urgence, appelez le 15.