Hellocare > Magazine > Conseils santé > Dépistage : les tests indispensables pour la femme

Les tests de dépistage indispensables pour la femme

Prendre sa santé en main et guérir mieux passe par le dépistage, qui, s’il est effectué suffisamment précocement, vous garantira un traitement plus efficace en cas de problèmes.
Certains examens sont simplement recommandés et vous permettront d’avoir des valeurs de référence alors que d’autres sont obligatoires en fonction de votre âge.

Dépistage femme : les 5 tests de dépistage indispensables pour les femmes / Hellocare

Le bilan de santé tous les 5 ans selon les âges

Le bilan de santé est gratuit et est proposé tous les 5 ans par l’assurance maladie.
Il comprend une analyse de sang et d’urine, une mesure du poids, de la taille et de la tension artérielle. S’y ajoutent une consultation dentaire, des tests de la vue et de l’audition, un électrocardiogramme et un entretien individuel avec un médecin. Au delà de ce bilan de santé, les résultats de tout bilan biologique prescrit serviront de base et de référence pour la suite et en cas de découverte d’une maladie

Le frottis tous les 2 ou 3 ans dès 25 ans

Le pratiquer reste la meilleure méthode pour dépister le cancer du col de l’utérus ou une lésion précancéreuse.
Ce cancer se transmet par voie sexuelle par la peau et les muqueuses, le papillomavirus humain (HPV) étant responsable de ce cancer. La vaccination réalisée dans la 1ère année de la vie sexuelle est très efficace pour éviter qu’apparaisse la maladie. Le vaccin ne dispensera pas toutefois du dépistage qui doit se faire sur le rythme de tous les 2 à 3 ans entre 25 et 65 ans.
Il peut se réaliser plus fréquemment si l’activité sexuelle a été précoce, s’il existe un contexte tabagique ou en cas de déficit immunitaire. Après 65 ans, si les 2 derniers frottis ont été normaux il n’est pas nécessaire de pratiquer un frottis.

Le dépistage du cancer colorectal tous les 2 ans à partir de 50 ans

Le recueil de matières fécales réalisé chez soi va être envoyé au laboratoire qui va ensuite permettre de retrouver des traces de sang dans les selles invisibles à l’oeil nu.
Selon le résultat une colposcopie peut s’avérer être nécessaire pour vérifier la cause de la présence de sang.
Dépisté à un stade précoce, le taux de survie du cancer colorectal avoisine les 94% mais les chances de guérison chutent quand il est dépisté à un stade avancé.

Le dépistage du cancer du sein tous les 2 ans à partir de 50 ans

Restant le cancer féminin le plus fréquent, tous les 2 ans, à partir de 50 ans et jusqu’à 74 ans, la mammographie doit être réalisée.
Elle est prise en charge à 100 % sans avance de frais. Grâce au dépistage précoce, le taux de survie est aujourd’hui de 84 à 90 %.

Le bilan osseux dès le début de la ménopause

Il permet de mesurer la solidité des os (densité minérale osseuse) par une ostéodensitométrie et peut être renouveler tous les 3 à 5 ans.
Cet examen n’est remboursé que chez les personnes ayant des antécédents de fracture ou présentant une maigreur. La taille donne une idée de l’état osseux et dans le cas de perte de quelques centimètres, l’examen se justifie.

Consultez Un Médecin En Ligne 7j/7
Suivez-nous !
Inscrivez-vous à notre newsletter