Gynécologue

Le gynécologue est le spécialiste de l’appareil génital féminin mais aussi de ses affections.

Parler à un Gynécologue
Voir les disponibilités

Gynécologue

Le gynécologue est le spécialiste de l’appareil génital féminin mais aussi de ses affections.

Parler à un Gynécologue
Voir les disponibilités

Pourquoi consulter un Gynécologue ?

La gynécologie traite notamment des problèmes féminins hormonaux (règles, ménopause), de la contraception, des pathologies du sein, de l’utérus, des ovaires, des trompes et des organes génitaux externes. Elle prend en charge le dépistage des lésions précancéreuses du col de l’utérus avec la réalisation du frottis cervico-vaginal. Les frottis, tout comme la prescription de contraception,  sont aussi pratiqués par les médecins généralistes et sage-femmes.

On distingue la gynécologie médicale et une variante : l’obstétrique pratiquée par un gynécologue obstétricien, qui est le spécialiste de la grossesse et de l’accouchement. Le suivi de grossesse peut aussi être réalisé par les médecins généralistes et sage-femmes.

Quand consulter ?

À moins de symptômes spécifiques, la première consultation gynécologique précède généralement le premier rapport sexuel. Puis, le suivi doit perdurer toute la vie, à raison d’au moins une visite par an.
Chez les femmes ayant des rapports sexuels et jusqu’à 65 ans, il est préconisé de faire un frottis par an pendant 2 ans puis un tous les 3 ans si les 2 premiers ne révèlent rien d’inquiétant.

En dehors de cela, les patientes doivent consulter en cas de règles douloureuses, douleurs pelviennes, douleurs ou anomalie détectée aux seins, irrégularité menstruelle, ou tout autre symptôme préoccupant. Le gynécologue est aussi l’interlocuteur privilégié dans le cadre de la grossesse ou en cas de difficulté à procréer, et au moment de la ménopause.

Les symptômes

  • Des saignements en dehors des règles
  • Des règles trop abondantes ou douloureuses
  • Des cycles menstruels anormalement courts ou longs
  • Des pertes vaginales anormales par leur couleur, abondance ou odeur
  • Un gonflement, rougeur, des brûlures et/ou des démangeaisons au niveau de la vulve et du vagin
  • Des petites verrues ou vésicules sur la vulve, le vagin
  • Des douleurs pelviennes (dans le bas du ventre)
  • Des douleurs lors des rapports sexuels
  • Une grosseur au sein, qu’elle soit fixe ou mobile
  • Des écoulements spontanés provenant du mamelon
  • Une rétraction du mamelon ou un changement d’apparence de la peau d’un sein
Parler à un médecin

Les pathologies

Le gynécologue est l’interlocuteur privilégié pour

  • La contraception : pilule, implant ou dispositif intra-utérin (autrefois appelé stérilet)
  • L’IVG : Interruption volontaire de grossesse (jusqu’à 14 SA)
  • Les troubles de la fertilité (après plus de 2 ans d’essai à concevoir), les couples peuvent alors consulter en PMA (procréation médicalement assistée)
  • Le passage à la ménopause, qui n’est pas une maladie mais nécessite un suivi!
LES PATHOLOGIES DE GYNÉCOLOGIE :

Salpingite, cancer du sein, cancer, dysplasie et fibromes du col utérin, endométriose, tumeurs de l’ovaire : kystes bénins ou tumeurs malignes, prolapsus génitaux : cystocèle, hystérocèle, élytrocèle, rectocèle.

LES PATHOLOGIES D’OBSTÉTRIQUE :

Grossesse extra-utérine, pré-éclampsie, diabète gestationnel, allo-immunisation materno-foetale, hématome rétro-placentaire, placenta praevia, complications post-partum : endométrite, phlébite, suite d’épisiotomie, complications de l’allaitement : crevasses, engorgement, lymphangite, galactophorite.

Ce professionnel de santé n’est pas concerné par le parcours de soins coordonnés.

Il est donc possible de consulter un dentiste en accès direct.

Comment se déroule la consultation ?

Consultation parfois redoutée par les plus jeunes, l’examen peut être désagréable mais ne doit pas être douloureux. Le gynécologue va d’abord questionner la patiente sur sa situation : âge des 1ères règles, rythme des règles, douleurs éventuelles, activité sexuelle, nombre de grossesse et d’accouchements, désir de contraception.

Place ensuite à l’examen de routine : tout d’abord la pesée, puis palpation des seins (pour dépistage de tumeurs ou kystes) et enfin l’examen gynécologique en tant que tel. Ne soyez pas gênée et faites confiance à votre médecin, il pratique cet examen chaque jour! Après avoir enfilé un gant, il glissera son index dans le vagin et en palpera les contours, c’est le toucher vaginal. Ne vous contractez pas, ce geste n’est pas douloureux et permet repérer d’éventuels problèmes.

Si vous avez déjà eu des rapports sexuels, il pratiquera un frottis cervico-vaginal. Réaliser le frottis consiste à introduire dans le vagin un petit tube en métal ou en polystyrène transparent ( à usage unique) appelé spéculum. Le médecin nettoie le col de l’utérus et prélève ensuite des cellules qu’il enverra au laboratoire. Cet examen est très important : il permet à la fois de dépister des infections mais aussi des lésions précancéreuses.

Dans le cadre d’une grossesse

Le premier rendez-vous est conseillé vers la fin du deuxième mois et impérativement avant la fin du premier trimestre de grossesse. Cette consultation est importante pour connaître précisément les facteurs de risque (tabac, alcool, prise médicamenteuse). Après confirmation de votre grossesse par une échographie, le gynécologue calculera la DPA: date prévue d’accouchement. Cela permet également de confirmer la DDR :  date des dernières règles (en SA : semaines d’aménorrhée). À la fin de cette première consultation, le gynécologue vous délivrera votre déclaration de grossesse à envoyer à la sécurité sociale et à la CAF, une ordonnance pour un bilan sanguin et analyse d’urine ainsi qu’une ordonnance pour votre première échographie.
Les rendez-vous mensuels de suivi de grossesse, du 4ème au 9ème mois, se déroulent ensuite tous selon la même organisation :

  • Mesure du poids, de la tension artérielle et de la hauteur utérine
  • Les analyses urinaires (protéinurie et glycosurie).

Si la grossesse se passe normalement, seules 3 échographies sont recommandées et prises en charge par la sécurité sociale : 1ère échographie de datation à 12 SA, 2ème échographie morphologique à 22 SA, 3ème échographie de croissance à 32 SA.

Le remboursement des soins

Dans le parcours de soins de la sécurité sociale, la gynécologie est en accès direct. Les gynécologues peuvent être consultés librement par les patientes, sans qu’elles aient besoin de passer par leur médecin traitant. La consultation est prise en charge par l’assurance maladie à hauteur de 70%.

Dois-je consulter un Gynécologue rapidement ?

Les symptômes qui doivent amener à consulter rapidement

  • douleurs pelviennes inhabituelles ou très intenses
  • Pertes inhabituelles avec fièvre
  • Saignement vaginal en dehors des règles

Si vous êtes enceinte

  • gonflement, oedemes, tension élevée
  • saignement vaginal ou perte de liquide
  • contractions inhabituelles ou diminution des mouvements du bébé
  • fièvre

Parler à un Gynécologue

Les questions sur votre santé peuvent être nombreuses.  Ne restez pas seul.e face à vos questions de santé, demandez conseils auprès de de médecins généralistes ou spécialisés.

Parler à un Gynécologue
Voir les disponnibilités

Hellocare n’est pas un service d’urgence. En cas d’urgence, appelez le 15.