Etymologiquement, sophrologie signifie «étude de l’harmonisation de la conscience». Méthode psychocorporelle mise au point par le neuropsychiatre Alfonso Caycedo en 1960, la sophrologie s’est d’abord proposé de traiter la maladie mentale sans recourir aux procédés violents de son époque. Au fil des années, elle s’est enrichie de différentes techniques, jusqu’à s’ouvrir à un public large, désireux de changer ses schémas mentaux et de (re)trouver de l’harmonie et du positif dans son quotidien. Examinons de plus près en quoi consiste la pratique de la sophrologie et ses nombreux bienfaits.

sophrologie bien-être

C’est quoi la sophrologie ?

La sophrologie postule que nous sommes un tout : on ne peut soigner séparément le corps et l’esprit. A travers des exercices de relaxations dynamiques, des techniques respiratoires et des visualisations guidées par sa voix (les sophronisations), le sophrologue amène les participants à modifier leur état de conscience. S’inspirant de l’hypnose et de pratiques orientales telles que le yoga, la sophrologie vise au développement personnel : changer des biais cognitifs négatifs tout en rendant le patient autonome. Elle travaille sur le comment et non sur le pourquoi et lui offre une boîte à outil pour mieux gérer ses émotions, son stress, ses angoisses, sa concentration, son temps, ses relations… En l’amenant vers toujours plus de bien être.

À qui s’adresse la sophrologie ?

La sophrologie s’adresse aux personnes souhaitant de l’aide pour affronter une situation difficile de façon ponctuelle. Cela peut être un divorce, un examen, un licenciement, un deuil, une maladie grave … Elle s’avère aussi bénéfique lors d’une grossesse, pour préparer au rôle de parent et à un accouchement serein.
La sophrologie peut aussi accompagner les personnes souhaitant se débarrasser d’une addiction comme le tabagisme, celles souffrant de problèmes alimentaires, de troubles du sommeil, de migraines, d’acouphènes.
Elle est encore adaptée à ceux ou celles qui manquent de confiance en eux, connaissent des angoisses, des phobies, des mauvaises relations au travail ou dans leur couple, ont du mal à gérer leurs émotions et cherchent un équilibre émotionnel au quotidien.

Les bienfaits de la sophrologie

La pratique de la sophrologie libère les tensions physiques et mentales : elle apaise et redynamise aussi bien le corps que l’esprit. Méthode prophylactique – ayant pour but de prévenir la maladie – elle est une somatisation positive. En renforçant le mental, elle recharge l’organismerenforce le système immunitaire, favorise une meilleure digestion, un meilleur sommeil, soulage le mal de dos, les migraines … Et permet de retrouver sérénité et confiance au quotidien, d’améliorer ses relations et d’avoir une meilleure qualité de vie. Dans des situations ponctuelles, la sophrologie peut aussi permettre de mobiliser ses ressources grâce aux « futurisations », des projections positives qui influent sur une situation éprouvante à venir.

Pratiquer le sophrologie

Trouver le bon sophrologue

En France, il n’existe pas encore de diplôme d’état de sophrologie. Le métier de sophrologue s’apprend grâce à des formations privées. La sophrologie est une profession libre, il est donc important de ne pas vous tourner à l’aveugle vers le premier centre venu. Si on vous accueille avec un décorum exotique, de la musique et de l’encens, cela peut être mauvais signe : la sophrologie se pratique dans des conditions neutres et proches du quotidien. Méfiez vous également des publicités alléchantes qui vous promettent monts et merveilles. La sophrologie n’est pas une baguette magique : elle requiert temps et assiduité pour être profitable.
Pour vous guider, vous pouvez vous tourner vers le site de la Fédération Française de Sophrologie ou vers celui du syndicat des sophrologues.

Les séances de groupe

On peut pratiquer la sophrologie en individuel avec son sophrologue, ou en séances de groupe. La pratique en groupe est un moment convivial, qui offre l’occasion, au long de l’année si on le souhaite, de se détendre et de travailler sur soi. En général les ateliers fonctionnent par thème, et la régularité est un point important pour évoluer avec le groupe et acquérir les techniques de façon progressives, même si ce n’est pas une obligation. Le coût d’une séance en groupe varie en général de 10 à 15 euros l’heure ou l’heure et demie.

Les séances individuelles

On peut aussi pratiquer la sophrologie en tête à tête avec un sophrologue. Cette option est idéale pour commencer lorsqu’on est très timide, quand on a un objectif précis ou une situation délicate à affronter ponctuellement. Une séance individuelle coûte entre 35 et 60 euros, généralement pour une demi-heure à une heure. Les sophrologues proposent souvent des forfaits de plusieurs séances, et même des séances en groupes réduits. Pensez à demander à votre mutuelle si elle peut prendre en charge une partie de vos séances, même si elles sont encore peu nombreuses à le faire.

consultation-medecin-en-ligne-hellocare