Hellocare > Magazine > Conseils santé > Conseils hiver > Ski : 5 bons réflexes pour skieurs (presque) aguerris

Les 5 bons réflexes pour skieurs (presque) aguerris

Vous vous apprêtez à partir à la montagne ? Goûter aux joies de la poudreuse en dévalant les pistes de ski ? Avant de prendre votre élan, prenez vos précautions ! Voici les 5 bons réflexes pour petits et grands skieurs pour que votre enthousiasme ne gèle pas.

Ski : les 5 bons réflexes pour skieurs (presque) aguerris / Hellocare

Travaillez votre endurance

Parce que même les boots les plus voyants n’ont jamais permis d’échapper à la fatigue, travaillez votre endurance plusieurs semaines avant votre départ. Le ski sollicite de nombreux muscles et avec la raréfaction de l’oxygène en altitude, vous pourriez être rapidement sur les rotules.
Pour savoir si vous êtes assez endurant.e, effectuez le test suivant : dans un immeuble de plusieurs étages avec escalier, montez les cinq premiers à pied rapidement, et revenez en bas en glissant sur la rampe. Si vous pouvez le faire trois fois d’affilée sans tomber raide, vous êtes prêt.e !

Protégez-vous du soleil

Portez une paire de lunettes efficace contre les rayons UV. Méfiez-vous des lunettes vendues sur les marchés à 10€ : elles sont inefficaces.
Appliquez de la crème solaire sur votre visage les jours où le soleil brille. Il ne s’agit pas de revenir orange et d’avoir une grosse marque blanche au niveau des lunettes ! Et même s’il fait froid, ne vous y trompez pas : le soleil vous fera bronzer comme si vous étiez à la plage. Et ce d’autant plus que la neige reflète les rayons du soleil sur votre peau.

Echauffez-vous avant la première descente

Parce que porter la plus belle combinaison sur la piste ne protègera pas vos articulations, pensez à les échauffer avant de chausser vos chaussures de ski. Les pompes seront particulièrement utiles pour le maniement des bâtons. Quelques séries de squats en bordure de piste vous permettront de vous assoir sur le télésiège sans vous luxer le coccyx. Si vous optez pour l’échauffement « interne » avec un verre de vin chaud, buvez le plutôt par petites gorgées, afin d’éviter les « glouglous » dans le ventre lorsque vous ferez vos abdos. Des tablettes de chocolat éviteront la casse si vous chutez.

Faîtes porter un casque à votre enfant

Et tant pis s’il répond qu’il aurait préféré le bonnet que lui a offert mamie, avec le gros pompon ! Aussi touffu soit-il, il n’évitera pas à votre enfant d’importantes lésions s’il tombe. Les moins de 11 ans sont les plus touchés par ces accidents. En cas de collision, le port d’un casque divise par 10 le risque d’être victime d’un traumatisme crânien. La prochaine fois, demandez à mamie d’offrir quelque chose d’utile qui évitera les crises de nerfs au pied des pistes !

Prévenez les entorses du genou

Un exercice simple prépare vos muscles protecteurs du genou à ce qui les attend sur les pistes. Réalisez-le aussi en journée pour évaluer votre niveau de fatigue musculaire. Enfoncez vos bâtons dans la neige d’un côté et de l’autre d’un de vos skis. Effectuez une torsion de la jambe, vers l’extérieur, puis l’intérieur, genou légèrement fléchi. Faîtes céder la fixation de la chaussure. Recommencez avec l’autre jambe. Courez chez un professionnel (après avoir ôté vos chaussures de ski) si la fixation cède rapidement, ou ne cède pas du tout !