Par Léa Maggiore, Médecin

La rentrée est passée et c’est le moment de reprendre le rythme. Cependant ce n’est pas toujours facile de savoir comment s’y prendre. Retrouvez quelques explications et conseils pour être en pleine forme

Reprendre le rythme à la rentrée

Comment reprendre le bon rythme à la rentrée ?

Reprendre le bon rythme à la rentrée c’est respecter sa chronobiologie, c’est-à-dire respecter le rythme de son corps qui est dicté par un ensemble de phénomènes et en particulier par les hormones et par votre environnement, en particulier la lumière. Toutes les hormones ne sont pas sécrétées en même temps, elles vont avoir leurs propres rythmes et fluctuer au cours de la journée et même au cours des saisons. Ainsi au moment où elles vont être à leur maximum, elles vont favoriser une ou plusieurs fonctions dans l’organisme. Par exemple :

  • Le sommeil : l’endormissement est facilité par une hormone que vous connaissez tous qui s’appelle la mélatonine dont sa sécrétion est régulée par la lumière. Elle est sécrétée à la tombée du jour et sa concentration est plus élevée en hiver car les nuits sont plus longues.
  • L’alimentation : notre sensation de faim nous est donnée par la ghréline qui est sécrétée dans l’estomac en pic 3 fois par jour avant la prise des repas à 7h, 12h, et 19h, afin de signaler la faim. Elle se calme lorsque vous commencez à manger, pour redescendre pendant au moins trois heures après avoir mangé. D’ailleurs l’alimentation et le sommeil sont en lien puisque que moins vous dormez plus la ghréline est élevée et donc plus vous avez faim.
  • Le sport : on sera d’autant plus performant en sport qu’on le pratique aux horaires privilégiés par notre corps c’est-à-dire au moment du pic de sécrétion des endorphines qui facilitent le fonctionnement des muscles qui se trouve entre 9h et 11h et entre 17h et 19h.

Le plus grand conseil pour rester en forme à la rentrée c’est de savoir écouter son corps. Réapprenez à ressentir vos signaux vitaux comme la fatigue ou la faim. On ne peut pas imposer l’heure à laquelle il faut se coucher ou manger car tous ces rythmes sont individuels et varient d’une personne à l’autre. Repérez quand vous êtes fatigué le soir et couchez-vous à cette heure-ci. Idéalement couchez-vous et levez-vous toujours à la même heure. Se donner des horaires fixes sollicitera moins le corps et diminuera le stress.

Pour les repas c’est la même chose, mangez quand vous avez faim et arrêtez-vous de manger quand vous n’avez plus faim. Manger en excès fatigue le corps

Faire du sport est aussi important, l’idéal étant de faire de l’exercice entre 17 et 19h on l’a vu correspondant à la sécrétion naturelle d’endorphines, donc en sortant du travail ou le week-end.

Maintenant que vous avez conscience de vos rythmes intérieurs, à vous de mieux les intégrer à votre quotidien. La triade gagnante pour cette rentrée : Respectez le rythme de votre sommeil, une alimentation équilibrée sans excès et du sport.

Votre forme va dépendre de votre santé globale : physique, psychique, émotionnelle et n’est pas le fruit d’un remède miracle, mais plutôt d’un état d’équilibre et de l’attention que vous aurez à répondre aux besoins véritables de votre organisme dans tous les domaines de la vie.

On se désynchronise ! Le 1er signe qui doit nous mettre la puce à l’oreille, et on a tous connu ça, c’est la fatigue physique ou psychique. On peut aussi avoir des insomnies ou avoir de l’anxiété. Si on continue sur le long-terme à ne pas s’écouter, cela peut mener à un épuisement, voire un burn-out ou une dépression.

consultation-medecin-en-ligne-hellocare