Hellocare > Magazine > Quel Médecin consulter ? > Rhumatologue : Le spécialiste des articulations

Le rhumatologue

Le rhumatologue est un médecin spécialiste qui soigne les maladies des articulations notamment de la main et de l’appareil locomoteur (qui permet le mouvement)

En savoir plus

Pourquoi consulter un rhumatologue ?

Au premier rang des maladies traités par le rhumatologue : l’arthrose ! On peut également citer les sciatiques, la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante, l’ostéoporose et les plus classiques tendinites. Le point commun de ces maladies, c’est la douleur, motif de consultation le plus fréquent.

À savoir

La rhumatologie est à différencier de l’orthopédie, spécialité chirurgicale. La rhumatologie est une spécialité qui s’intéresse aux maladies de l’appareil locomoteur, c’est-à-dire des os, des articulations, des muscles, des tendons et des ligaments. L’orthopédie est une spécialité chirurgicale pratiquée par un chirurgien orthopédiste. Elle concerne le traitement de toutes les affections de l’appareil locomoteur (y compris fractures, entorses…). En bref, l’orthopédiste et le rhumatologue traitent tous deux de l’appareil locomoteur ; le rhumatologue avec une approche médicale, l’orthopédiste avec une approche chirurgicale.

Quand consulter ?

Le rhumatologue traite notamment les maladies liées à l’âge, comme l’ostéoporose ou encore l’arthrose, enraidissement des articulations, qui atteint plutôt les personnes âgées, mais pas que ! En effet tous les âges de la vie peuvent être concernés par les pathologies rhumatologiques :

  • l’enfant par une arthrite chronique juvénile
  • l’adolescent par une cyphose douloureuse ou un rhumatisme articulaire aigu
  • la femme enceinte par une sciatique
  • le cycliste par de l’arthrose cervicale
  • le travailleur à la chaîne aux gestes répétitifs, par une tendinite
  • les femmes avec de l’ostéoporose
Les symptômes pouvant amener à une consultation

L’appareil locomoteur comprend :

  • le squelette (les os)
  • L’articulation : cavité située entre 2 surfaces osseuses recouvertes de cartilage ; elle est délimitée par une membrane (la synoviale) qui sécrète le liquide synovial.
  • les tissus péri-articulaires : les muscles, les tendons, les ligaments.

Si la douleur perdure plus de 15 jours (Lomboradiculalgie persistante) malgré une prise d’anti inflammatoires comme l’ibuprofène, votre médecin généraliste pourra vous guider vers ce spécialiste. Des blocages au niveau des lombaires, des cervicales, des fourmillements dans les mains, des douleurs nerveuses dans les bras ou encore des gonflements articulaires doivent aussi vous amener à consulter.

Les pathologies

Toutes les maladies de l’appareil locomoteur sont prises en charge par le rhumatologue. Il y a les maladies rares comme le syndrome de Marfan ou la sclérodermie. On peut les catégoriser en :

  • MALADIES DE L’OS : tumeur osseuse maligne (métastase, myélome) ou bénigne, fragilité de l’os : ostéoporose, rachitisme, hyperparathyroïdie
  • MALADIE DE L’ARTICULATION : arthrite septique (infection de l’articulation), arthrose (usure du cartilage), arthrite (inflammation de la synoviale) : polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite (rhumatisme psoriasique), arthrite microcristalline (goutte, chondrocalcinose)
  • MALADIES DES TISSUS PÉRI-ARTICULAIRES : tendinite (fissure ou rupture d’un tendon), claquage musculaire ou polymyosites (maladie des muscles)
  • MALADIES DU DISQUE INTERVERTÉBRAL : hernies discales, sciatiques, névralgies cervico-brachiales

La consultation en rhumatologie

Ce professionnel de santé intervient dans le cadre d’un parcours de soins coordonnés par son médecin traitant.
Comment se déroule la consultation ?

La consultation n’est pas invasive mais plutôt prospective. Lors de votre rendez-vous chez un rhumatologue, pensez à amener les résultats des examens que vous avez pratiqués : radiographies, scanners, analyses de sang… Si c’est votre médecin traitant qui vous oriente vers un rhumatologue, il vous remettra un courrier à lui remettre. Cette lettre explique de manière concise le problème dont vous souffrez, ainsi que les différents traitements qui ont déjà été testés.

On vous interrogera également sur vos antécédents personnels et familiaux. Pensez à mener interroger les membres de votre famille : ont-ils également des problèmes articulaires, musculaires ou osseux ? c’est particulièrement importants pour les pathologies rhumatologiques.

Le rhumatologue vous interrogera sur vos symptômes, leur intensité, leur fréquence. Essayez de bien observer ce qui peut déclencher ou soulager la douleur. Il fera ensuite un petit examen de routine pour évaluer la souplesse et la mobilité de votre appareil locomoteur. Il pourra prescrire des examens complémentaires (prise de sang pour le facteur rhumatoïde, échographie et ponction d’un épanchement articulaire par exemple) afin de poser son diagnostic.

Le remboursement des soins

La consultation avec un rhumatologue doit se faire sur recommandation du médecin traitant. Le tarif de base d’une consultation ponctuelle d’un spécialiste de secteur 1 est d’environ 46 €. Vous êtes remboursé par l’Assurance-maladie à hauteur de 70 % (si vous suivez bien le parcours de soin coordonné). Certains spécialistes peuvent pratiquer des dépassements d’honoraires, pris en charge en partie ou totalité par la mutuelle.

Dois-je consulter un rhumatologue rapidement ?

Les symptômes qui doivent m’amener à consulter rapidement :

  • Douleur articulaire (mécanique ou inflammatoire)
  • Blocages au niveau des lombaires, des cervicales
  • Fourmillements anormaux dans les mains
  • Douleurs nerveuses dans les bras
  • Gonflements articulaires
  • Éruption papulo-pustuleuse en regard des articulations
  • Douleur intense de la base du gros orteil