Par Léa Magiore, Médecin Généraliste

Prurit est le terme médical désignant la sensation de démangeaison de la peau, celle qui conduit à se gratter. C’est un des symptômes les plus fréquents en consultation de médecine générale. En effet, le phénomène pourrait toucher jusqu’à 30% de la population. Mais le prurit, est-ce toujours le même ? Quelles sont ses causes ? Quels sont les traitements ? Quelles astuces pour diminuer cette sensation ?

Démangeaison et prurit

Différents types pour différentes causes

Différents types de prurit :

Prurit anal

La démangeaison de l’anus ou du canal anal est une cause très fréquente de consultation mais est encore très tabou et fréquemment sous-diagnostiquée. L’anus qui gratte est en effet courant car c’est une région propice au prurit et pourvue de nombreux nerfs.

Prurit gravidique

Appelé également Cholestase gravidique, il est lié le plus souvent à une sécheresse cutanée du aux modifications hormonales de la grossesse. Il se manifeste par de fortes démangeaisons de la paume des mains et des pieds.

Prurit sénile

Il apparaît à partir de 70 ans et qui est provoqué par une sécheresse et un amincissement de la peau. Le prurit est fréquemment dû à une déshydratation et une baisse hormonale.

Prurit vulvaire

Le prurit vulvaire se définit par l’apparition de démangeaisons au niveau de la vulve et de l’ensemble des organes génitaux externes de la femme.

Les causes du prurit

Le prurit peut-être d’origine interne, mais aussi d’origine dermatologique (varicelle ou eczéma), ou encore être dû à un facteur externe. Par exemple : une piqûre de guêpe ou d’orties.

Le prurit est provoqué par des substances irritantes fabriquées par notre peau et libérées par les couches superficielles de notre épiderme.

De manière générale, l’origine du prurit est plus facile à déterminer lorsque les lésions cutanées sont visibles. Quand elles ne le sont pas, le médecin doit alors procéder à un interrogatoire approfondis pour bien déterminer les caractéristiques du prurit.

Le prurit peut-être lié à de très nombreuses pathologies :

  • Affections cutanées : eczéma, urticaire ou psoriasis
  • Mycoses : vaginale ou des plis
  • Infections virales ou bactériennes : virus de la varicelle, parasites tels la gale, les oxyures, les poux, ou autres bactéries
  • Allergies : acariens, pollens, alimentaire
  • Médicaments et effets secondaires
  • De causes extérieures : les piqûres de méduses, d’insectes, poux, morpions, moustiques ou végétaux

Le prurit peut également être le symptôme de maladie plus générale comme le diabète, certaines maladies hépatiques, pathologies du sang ou encore des intoxications.

Comment soulager les démangeaisons d’un prurit ?

La première chose à faire pour se débarrasser d’un prurit est bien entendu un véritable traitement.

Afin d’éviter de se gratter il est nécessaire de se prémunir d’un traitement anti-histaminique par voie orale, prescrit par votre médecin.

Cependant, il existe également de nombreuses astuces permettant de soulager ou d’anticiper l’apparition de démangeaisons dues au prurit. En voici quelques unes:

  1. Poser des glaçons entourés d’un torchon sur les zones qui démangent le plus;
  2. Maintenir une température normale, on évite les excès de chaleur !
  3. Aérer les pièces quotidiennement;
  4. Éviter les douches trop longues et trop chaudes, et se sécher tout de suite;
  5. Boire beaucoup durant la journée;
  6. Bien hydrater votre peau afin d’éviter qu’elle ne soit trop sèche, ce qui aggraverait les démangeaisons;
  7. Eviter de se gratter. Frotter avec la paume de la main si nécessaire car cela blesse moins l’épiderme et diminue les démangeaisons;
  8. Préférer les ongles courts pour éviter des lésions en cas de grattage;
  9. Appliquer une crème émolliente qui protégera votre peau abîmée;
  10. Porter des vêtements amples et en fibres naturelles;
  11. Faire du yoga, de la méditation ou de la relaxation. Ces activités peuvent vous aider à mieux supporter les démangeaisons, qui se transforment parfois en obsession.
consultation-medecin-en-ligne-hellocare