Les infections urinaires sont les infections les plus fréquentes de la femme ! Et toutes en connaissent les symptômes : envie fréquente d’uriner, brûlures au passage de l’urine, voire urine trouble… Alors comment faire pour éviter la cystite, cette infection bénigne mais gênante au quotidien ?

Cystite femme bons reflexes

Boire suffisamment d’eau

C’est un moyen de défense naturelle contre les infections urinaires, notamment la cystite, par la vidange complète 4 à 5 fois par jours de la vessie. Donc il ne suffit pas de boire un thé ou un café le matin ! Il faut boire au moins 8 verres d’eau par jour. Alors on prend un bouteille ou un thermos et on s’assure de le/la vider dans la journée. Cela peut-être de l’eau plate ou gazeuse, peu importe ! A consommer sans modération !

On urine après les rapports sexuels !

L’infection est surtout favorisée par les rapports sexuels, car le frottement au niveau du méat urinaire lors des rapports favorise l’entrée dans l’urètre et dans la vessie des microbes normalement présents au niveau du vagin. Souvent, la première infection coïncide avec le début de l’activité sexuelle (« cystite de la lune de miel »). L’utilisation de gel spermicide (souvent utilisé avec le préservatif féminin ou la cape cervicale) est aussi un facteur favorisant pour celle qui l’utilise. Donc on urine dans les 30 minutes suivant le rapport, le mieux étant juste après.

Un juste équilibre de l’hygiène

On s’essuie d’avant en arrière pour ne pas ramener des bactéries du tube digestif là ou elles n’ont rien à faire : dans les voies urinaires !
L’excès d’hygiène est par ailleurs préjudiciable, avec l’utilisation de douches vaginales qui sont totalement à proscrire. Le vagin est une muqueuse, et comme toute muqueuse elle auto-nettoyante. Alors on la laisse tranquille, on se douche une fois par jour et on n’insiste pas à aller dans le vagin, on reste à l’extérieur avec un savon classique.

On éradique la constipation

Là aussi en buvant assez d’eau, 1L minimum par jour. Faites l’expérience de prendre une bouteille d’eau pour la journée et voyez si vous l’avez finie le soir avant de vous couchez, vous pourriez être surpris. En mangeant plus de fruits et légumes pour les fibres qu’ils contiennent et qui facilitent le transit, et en diminuant le chocolat, les produits sucrés, trop de riz ou de carotte. La pomme ou le fenouil sont des très bon régulateurs de transit. En faisant du sport ! Marchez ! Bougez plus !
C’est vraiment une triade gagnante !