Dans les jours qui suivent sa naissance, généralement dans les 24 à 48 premières heures, un bébé peut perdre jusqu’à 10 % de son poids initial. Du fait des sorties précoces des maternités, la reprise de poids et l’évolution de sa courbe représente souvent une source d’angoisse pour les parents, un point sur lequel on pourrait également se rassurer dans “le temps à respecter dans cette reprise.”

reprise de poids de bébé après la naissance

Perte du poids de bébé, pourquoi ?

Dès sa naissance, le bébé perd du poids de diverses façons : en respirant, en transpirant, par évaporation, par ses urines et son méconium. Cette perte est cependant plus ou moins conséquente selon plusieurs facteurs :

  • Le stress : La perte de poids de bébé doit être mise en parallèle avec le stress qui peut être vécu à la naissance par un bébé entraînant une perte d’eau, de chaleur, d’énergie et donc de poids plus rapidement et plus importante selon s’il y a eu une séparation, des horaires de tétées imposant l’attente, des routines d’hygiène imposant la nudité… des attitudes amenant le bébé à perdre plus d’énergie et donc plus de poids !
  • Le mode et la longueur de l’accouchement : En raison des perfusions administrées, un bébé à la naissance peut avoir un poids plus élevé ! C’est le cas des bébé nés par césarienne ou des bébés qui ont vécu un travail très long. Ces bébés auront donc plus à perdre du fait de l’accumulation des liquides.

Tenant compte des raisons qui amènent la perte de poids, on peut considérer qu’une naissance sur un temps respectable où les conditions d’arrivée du bébé se produisent avec le moins de stress possible entraîneront une perte de poids moins importante et donc une reprise plus rapide !
A contrario, un travail long nécessitant une manoeuvre obstétricale (forceps, ventouse) ou encore une césarienne en urgence, avec une prise en charge du bébé à la naissance excluant le peau à peau, entraîneront une perte de poids plus importante du fait du stress et plus lente dans la reprise du fait des liquides intraveineux administrés.
Une étude américaine portant sur 144 000 nouveaux-nés rapportent que ce délai pourrait être plus long et aller au delà de 15 jours.  50% auraient repris leur poids 10 jours après la naissance, mais 14% nés par voie basse et 24% nés par césarienne n’avaient pas repris leur poids au terme de 15 jours. Mieux encore, une semaine après 5% nés par voie basse et 8% nés par césarienne pesaient toujours moins qu’à la naissance.
Les bébés, on le voit dans cette étude, notamment nés par césarienne mettent plus de temps à retrouver leur poids et ont donc plus à perdre du fait de l’accumulation des liquides. De ce fait, on comprend aisément que le retour au poids de bébé à la naissance est ralenti !

A chacun son rythme !

Le rythme de croissance de chaque bébé est différent selon sa date de naissance (à terme ou prématuré) ses conditions de naissance, et le choix de l’allaitement.
Il est important de se rappeler que si le bébé est allaité au sein, l’efficacité de la tétée suffisamment longue et sans difficulté pour le bébé doit être un élément essentiel à vérifier surtout dans les 1ers jours suivant la naissance avec une consultation ostéopathique à réaliser le plus précocément possible afin de rétablir une succion performante.

Les conseils de notre sage femme

Suivez le rythme de bébé

Ne jamais oublier que nous sommes tous différents et les bébés aussi :-),  le poids de bébé double entre sa naissance vers 4 ou 5 mois et le triple vers 12 mois (le bébé prématuré a un courbe de croissance différente).

Soyez patiente

Nous devrions donc faire preuve de plus de patience… et vous pouvez être rassurés ! Car si la reprise du poids de bébé se fait lentement, notamment pour les mamans qui allaitent, ce n’est pas l’allaitement qui est en cause, ne le remettez pas en question 😉

Gardez les yeux ouverts

Restez vigilant sur les signes de déshydratation et l’éveil du bébé et toujours surveiller de près un bébé qui met du temps à reprendre son poids de naissance. Dans tous les cas, laissons au temps le temps et tenons compte de cette étude qui me semble bien en accord avec ce qui se passe. 

consultation-medecin-en-ligne-hellocare