Changement de saison, et la tendance est à la détox : on nettoie notre organisme pour faire place au renouveau. Mais on oublie souvent que corps et tête sont liés : une détox complète se doit aussi d’être … émotionnelle ! Voici nos conseils pour faire le vide dans sa tête avant de la remplir de pensées positives, et retrouver confiance en soi.

Détox émotionnelle pour renforcer sa pensée positive

La pensée positive, qu’est-ce que c’est ?

La pensée positive est une pratique apparue dans les années 50 visant à tirer le meilleur de chaque situation, développer son optimisme ainsi que l’estime de soi. Utilisant l’autosuggestion et la force de conviction, elle aide à faire face sereinement aux angoisses ou aux échecs de la vie, à les voir différemment sans les nier et à prendre du recul. La pensée positive a des effets bénéfiques sur le moral et sur la santé, et contribuerait à une meilleure réussite professionnelle ou affective !

Pour faire votre détox émotionnelle : commencez par accueillir vos pensées négatives

Une détox, qu’elle soit physique ou émotionnelle, passe par un temps d’arrêt, un temps où l’on est attentif à ce qui se passe à l’intérieur de nous. Pour faire votre détox émotionnelle, commencez par observer votre état actuel et vos émotions négatives s’il y a lieu. Ressentez-vous de la colère, de la peur, de la tristesse, de la frustration ? Quelles sont les pensées qui vous polluent, vous empêchent d’avancer ? Quels sont leurs effets sur votre corps : plexus serré, mal au ventre, mal de dos … ? Couchez sur le papier ce qui vous vient. En face de chaque pensée ou émotion, écrivez ce qui selon vous pourrait en être la cause, sans jugement. Faire ce point est la première étape pour mettre à distance les idées noires et les relativiser. Si les causes de certaines émotions négatives sont obscures pour vous, vous pouvez vous faire aider par un thérapeute.

Puis faites de la place pour les pensées positives

Maintenant que vous avez listé vos pensées négatives et leurs causes potentielles, vous pouvez procéder à une sorte de purification : c’est la détox émotionnelle. Si vous avez repéré une relation ou une habitude toxique pour votre mental, décidez de vous en débarrasser, petit à petit. Eloignez vous des personnes qui vous dévalorisent, vous culpabilisent. Perdez l’habitude de vous raccrocher à votre smartphone en attendant des messages. Ne ressassez plus. Replacez-vous dans le moment présent, soyez à ce que vous faites, pour apprécier ce qui se passe autour de vous, ici et maintenant. Chassez les idées noires et faîtes de la place dans votre cœur et votre tête pour y (ré)introduire de la pensée positive.

Les outils pour une détox émotionnelle réussie

De façon générale, chacun de nous a en lui les ressources pour voir la vie en rose, grâce à un travail sur lui. Mais il existe aussi des déclencheurs simples, communs à tous : une promenade en nature, un voyage, la visite d’un être cher… Et ceux dont nous seuls avons le secret : une certaine musique, un certain endroit, notre madeleine de Proust. Il nous appartient de cultiver ce qui fait appel aux émotions positives chez nous.
Pour s’aider, on peut pratiquer des exercices de relaxation, de cohérence cardiaque et de yoga. En effet, ces disciplines ont en commun la gestion du système nerveux parasympathique, qui favorise la récupération, la détente et la production d’hormones nécessaires à notre bien être. Elles participent encore à une meilleure gestion des émotions, liées à la respiration, et à retrouver confiance en soi.
Un atelier du rire est aussi une excellente option pour générer de nouveaux circuits du bonheur dans notre cerveau !

Le rôle primordial du sommeil

Enfin, il est bon de le répéter, un sommeil de qualité est indispensable pour éviter pensées intrusives, angoissantes ou répétitives. Une étude réalisée à l’Université de Binghamton rappelle que se coucher tôt et à des heures régulières réduit stress et anxiété, et permet d’aborder les problèmes plus sereinement. Quand veiller trop tard peut ouvrir la porte à nos peurs et les amplifier inutilement. Voilà donc un bon outil de pensée positive à la portée de tous ceux qui ne travaillent pas de nuit.