Par Paul Rudelle, Pharmacien

La mycose des ongles concerne environ 10% de la population en France. Cette infection peut être source d’inconfort et de désagréments médicaux voire esthétiques. Non traitée, elle peut être transmise au reste de la famille et à d’autres personnes. Mais il existe des solutions pour s’en débarrasser et se protéger contre ces infections.

Tout savoir sur la mycose des ongles

A quoi reconnaît-on une mycose ?

La mycose des ongles, ou onychomycose, concerne environ 5 millions de personnes en France. C’est une infection qui peut se manifester sous les ongles des pieds ou moins fréquemment des mains.

Quel que soit l’endroit où la mycose se développe, on peut retrouver les symptômes suivants sur l’ongle :

  • Une décoloration de l’ongle, qui prend une couleur blanche, jaune ou légèrement brune
  • Un épaississement ou un soulèvement de l’ongle, il peut parfois changer de forme
  • Les ongles infectés par une mycose sont beaucoup plus cassants
  • Une douleur peut être ressentie au niveau local

D’où provient cette infection ?

La mycose de l’ongle est causée, pour la majorité des cas, par un groupe particulier de champignons, appelés dermatophytes. Dans un nombre de cas plus restreint, cette infection peut aussi être causée par un autre type de champignon, les levures.

Ces champignons responsables des mycoses sont de microscopiques organismes qui ont la particularité de ne pas avoir besoin de la lumière du soleil pour se développer, préférant les milieux à la fois chauds et humides.

La mycose concerne donc plus fréquemment les ongles de pieds que de mains puisque les orteils sont souvent confinés dans un milieu chaud et humide : les chaussures.

De plus, la circulation sanguine dans les orteils étant moins importante que celle présente dans les doigts; le système immunitaire a plus de difficulté à combattre une infection au pied plutôt qu’à la main.

La mycose des ongles est une infection difficile à identifier, on peut souvent la confondre avec un psoriasis. Pour valider le diagnostic, un prélèvement mycologique au niveau de l’ongle peut-être demandé afin d’identifier le champignon responsable et de le traiter  au mieux.

Les traitements des mycoses peut s’effectuer de deux façons différentes : au niveau local en utilisant des crèmes ou vernis, ou un traitement par voie orale, sous forme de comprimés. Votre médecin vous prescrira le traitement le plus adapté en fonction du cas de mycose présenté.

La mycose est une infection très contagieuse, il faut donc qu’elle soit traitée afin d’éviter d’y exposer les membres de votre famille ou bien qu’elle infecte d’autres parties du corps. En effet, ces mycoses peuvent également se développer au niveau des fesses ou de l’intérieur des cuisses.

La mycose de l’ongle n’entraîne généralement pas de problème grave à long terme si elle est traitée correctement. En revanche, chez des personnes diabétiques ou des personnes qui ont un système immunitaire affaibli, l’infection sera plus difficile à combattre et des complications peuvent advenir.

Si vous constatez des changements anormaux au niveau de vos ongles, il est très important de consulter votre médecin le plus rapidement possible, pour qu’un prélèvement soit fait et que la mycose soit prise en charge le plus tôt possible !

Pour ce qui concerne les ongles de pied, dans plus de 9 cas sur 10, les mycoses viennent infecter l’ongle lors de la marche pieds nu, souvent dans des endroits comme des vestiaires de salle de sport, dans les bassins de piscine ou dans les saunas. La plupart de ces sols sont de véritables nids pour les champignons responsables des mycoses, ils y sont déposés par les fragments de peau déposés par des personnes infectées.

Les mycoses des ongles de main, plus rares, sont provoquées par une levure. Elles se manifestent chez des personnes en contact fréquemment avec l’humidité ; souvent lorsque le lavage des mains est trop fréquent.

Les conseils du pharmacien

La prévention des mycoses passe notamment par une bonne hygiène des pieds et des mains. Bien couper et nettoyer ses ongles sont deux actions indispensables. De plus, il faut bien penser à sécher l’eau entre ses orteils après une douche ou un bain.

Comme évoqué plus haut, il vaut mieux éviter d’être pieds nus dans des vestiaires de piscine par exemple, de simples sandales suffisent. Porter des chaussures trop serrées favorise aussi l’apparition de mycoses, il faut donc bien choisir ses souliers.

Les traitements contre les mycoses peuvent durer de 6 à 12 mois. C’est une longue période, mais il faut faire preuve de rigueur et de patience pour se débarrasser de cette infection

consultation-medecin-en-ligne-hellocare