Hellocare > Magazine > Conseils santé > Addictions > Mini-guide de survie contre les écrans

Mini-guide de survie contre les écrans

Les écrans s’immiscent tellement dans nos vies professionnelles et personnelles que les experts ont fini par dénoncer les dangers des lumières bleues. Problèmes de vue, addictions, isolement… Chacun.e peut être touché.e de manière différente.
Découvrez 5 réflexes dans cet article pour survivre et éviter les dangers dus aux écrans !

Réflexe n° 1 : Protéger ses yeux

Si vous passez beaucoup de temps devant l’écran de votre ordinateur, assurez-vous d’adopter les bons gestes pour soulager vos yeux. Par exemple, si vous travaillez sur un ordinateur portable, inclinez votre écran vers l’arrière. Veillez à ne pas avoir de reflets (fenêtre, lumière artificielle) sur votre écran. Toutes les 20 minutes, reposez vos yeux pendant 20 secondes. Regardez au loin. Veillez aussi à cligner des yeux régulièrement, l’écran diminue la fréquence et l’amplitude du clignement.

Réflexe n° 2 : Lutter contre l’appel des technologies !

Pour résister à votre smartphone et ses nombreuses notifications, sortez-le de votre champ de vision lorsque vous ne vous en servez pas. A trop le garder près de soi, surtout au travail, nous devenons contre-productifs.ives. Surtout si on tourne la tête à chaque notification ! S’il vous prend l’envie de consulter votre téléphone alors qu’il ne vous a rien demandé, fermez les yeux et respirez un bon coup !
Aussi, mettez un peu d’organisation dans votre quotidien. Déterminez par exemple une heure dans la journée à laquelle vous répondrez à vos mails. Ne le faites pas en dehors de cette heure-là.
Vous pouvez aussi désactiver vos notifications 😉

Réflexe n° 3 : Moduler l’éclairage de son écran

Ajustez la luminosité de votre écran afin que celle-ci s’accorde à l’éclairage ambiant. Le but est d’éviter à vos yeux d’avoir à traiter un contraste. En fonction de l’heure de la journée, de la lumière naturelle et l’éclairage de votre bureau, augmentez ou diminuez la luminosité de votre écran.
Les principaux systèmes d’exploitation proposent des modes « nuit » permettant de réduire l’émission des lumières bleues. N’hésitez pas à les activer afin de ne pas (trop) perturber votre sommeil.
Les opticiens proposent quant à eux des verres permettant de se protéger de la lumière bleue.
Celle-ci est néfaste pour nos yeux car elle ressemble à la lumière du soleil, ce qui induit notre cerveau en erreur quant au cycle jour / nuit.

Réflexe n° 4 : Envisager une psychothérapie

Les écrans déclenchent plusieurs sortes d’addictions : au sexe, aux jeux d’argent ou aux relations impersonnelles par exemple. Lorsque ce problème est détecté, le mieux consiste à prendre un rendez-vous pour une consultation d’addictologie spécialisée. Dans ce contexte, c’est une psychologie comportementale qui pourra apporter à la personne un mieux-être. La thérapie comprend plusieurs étapes : l’analyse de son comportement, en minimiser les avantages, se rouvrir à d’autres activités génératrices de bien-être, ainsi qu’un travail sur les raisons qui ont permis l’installation de ce comportement compulsif. La thérapie comportementale apporte à la personne addict aux écrans des stratégies pour mieux gérer son stress et ses relations avec autrui.

Réflexe n° 5 : Tenter la détox digitale

Lorsque vous recevez une notification sur votre portable, faites la sourde oreille. Consacrez-vous une minute entière rien qu’à vous. Fermez les yeux, ou inspirez profondément, ou procédez à une visualisation positive. Si vous passez beaucoup de temps devant un écran, étirez-vous ou marchez. Même si ce n’est que pendant 60 secondes, vos yeux et votre esprit les aimeront beaucoup !

Consultez Un Médecin En Ligne 7j/7
Suivez-nous !
Inscrivez-vous à notre newsletter