La micro sieste a le vent en poupe ces derniers temps. Il faut dire que les problèmes de sommeil constituent de sérieux sujets de santé publique. On ne parle donc plus de sieste, mais de micro sieste ou “power nap”, soit environ vingtaine de minutes en état de sommeil (ou presque), qui auraient d’énormes bienfaits pour nous donner de l’énergie et continuer la journée en forme.

musicotherapie

La micro sieste c’est quoi ?

Les petits enfants font généralement (et naturellement) la sieste l’après midi, mais plus vraiment quand ils grandissent. Cependant, il faut savoir que de nombreuses personnes ressentent une augmentation naturelle de la somnolence l’après-midi, environ 8 heures après le réveil. Et c’est bien le cas pour les personnes qui dorment suffisamment aussi ! Il faut savoir aussi que 20 minutes de sommeil l’après midi fournissent davantage de repos que 20 minutes de sommeil le matin. Le corps semblerait donc propice et même conçu pour effectuer ces pauses de somnolence.

Les bienfaits de la micro sieste

Plusieurs études vouent à la micro sieste de nombreuses vertus. La recherche montre d’ailleurs que vous pouvez vous rendre plus alerte, réduire le stress et améliorer le fonctionnement cognitif avec une micro sieste. Faire une micro sieste au travail est donc une excellente idée. Elle augmente la vigilance et la performance en général, restaure votre attention, votre qualité de travail tout en vous aidant à réduire vos erreurs. Elle améliore également votre capacité à apprendre pendant le travail, génial, non ? De plus, les bienfaits de cette petite somnolence se prolongent quelques heures dans la journée.

Quand et où faire une micro sieste ?

Une sieste idéale se fait entre 13h et 16h, et dure entre 10 et 30 minutes. Au delà de ce laps de temps, vous risquez de développer une inertie du sommeil, à savoir cette sensation désagréable qui surgit après avoir trop dormi et qui prend un long moment pour se dissiper. D’un autre côté, les siestes après 16h risquent de perturber votre rythme de sommeil normal.
Il est important de choisir un endroit confortable pour vous détendre complètement. Votre chambre est la plus idéale, mais si vous êtes au bureau, vous pouvez également le faire sur une chaise, ou encore dans votre voiture si vous êtes en voyage. Pour éliminer le bruit, n’hésitez pas à utiliser des bouchons d’oreille.
Une fois que votre corps est à l’aise, vous pouvez commencer à aller vers votre calme intérieur. L’objectif n’est pas de penser à des choses relaxantes, loin de là. Vous pouvez simplement vous contenter d’observer vos pensées au lieu d’y être. La visualisation et l’auto-hypnose sont deux techniques très utiles pour parvenir rapidement à plonger votre esprit dans un état de relaxation profonde.

Faire une sieste comme un pro

Pour décupler les vertus de la micro sieste, vous pouvez y associer quelques techniques pour un sommeil plus réparateur. Certaines peuvent également être utilisées pour améliorer la qualité du sommeil pendant la nuit :

Décider de votre horaire et mettez une alarme

Vous pouvez décider de votre horaire, que ce soit 20, 30 ou 10 minutes. Si vous avez 15 minutes, prenez les pour somnoler. Si vous n’avez que 5 minutes, fermez quand même les yeux. Ce sera en tout cas un bref repos. Celui ci a l’avantage de réduire le stress et de vous aider à vous détendre un peu et vous donner plus d’énergie. Toutefois, ne confondez pas un bref repos avec une micro sieste. Pour l’alarme, choisissez, si possible, une alarme progressive pour ne pas vous paralyser.

Tester la sieste « caféinée » (avant 15h)

Pour les amoureux du café, en boire un avant une micro sieste permettrait d’optimiser cette dernière. Par contre, et pour ne pas perturber votre sommeil, il est important d’éviter la caféine après 15h. La demi vie du café dure en effet de quatre à six heures !

Zéro distractions

Pour que votre micro sieste soit efficiente, il est important de vous endormir rapidement. Pour cela, une pièce sombre et fraîche est idéale mais pas indispensable. Éteignez votre téléphones et n’hésitez pas à utiliser des accessoires comme un masque de sommeil.

Remettez vous directement dans le bain

Une fois votre micro sieste terminée, reprenez directement ce que vous faisiez avant la sieste en prenant soin de vous hydrater. Si vous faites une sieste pendant votre pause déjeuner, vous pouvez vous réveiller 10 minutes avant l’heure de reprise pour faire un tour dehors très rapidement, juste le temps d’être éclairé par les rayons du soleil ou de marcher autour. Si pour n’importe quelle raison, vous ne pouvez pas aller dehors (ou qu’il n’y a pas de soleil ce jour là), vous pouvez boire un grand verre d’eau ou vous laver le visage. Ces petits gestes vont ainsi faire savoir à votre corps que la sieste est terminée.

Essayer la méditation

Si vous n’avez pas le temps de faire une sieste ou si vous ne vous sentez pas à l’aise d’en faire une, essayez donc la méditation. Celle ci procure à votre corps du repos et produit des ondes cérébrales plus lentes semblables à celles émises lors du sommeil.