Par Martine Desquerre, Sage-femme

Entre effusions de joie, angoisse perceptible dans le regard et prostration exprimée par l’un des 2 parents ou les 2, s’agissant d’une 1ère grossesse ou d’une deuxième, l’attente et l’arrivée des jumeaux représentent dès leur annonce, à envisager tout en double. Mais qu’en est-il vraiment ?

jumeaux

Versant grossesse : le double et le plus

A défaut de nausées matinales, les nausées peuvent être journalières, la fatigue plus importante et les anémies plus fréquentes et donc une grossesse où “se faire chouchouter et en profiter” va prendre une large place.

Une grossesse gémellaire impose un suivi plus spécifique

Quand la grossesse est bichoriale (2 placentas et 2 poches amniotique) une consultation par mois dès le 5ème mois (comme pour les grossesses uniques) est suffisante

Quand la grossesse est monochoriale (les deux bébés se trouvent dans une ou 2 poches distinctes et partagent le même placenta) le suivi est plus important. Il se fait en collaboration avec une structure expérimentée dans ce type de grossesse et il faut compter une consultation ainsi que deux échographies par mois. A partir du 6e mois, la consultation se fait tous les 15 jours.

La prise de poids est en moyenne 30% plus importante que dans une grossesse unique. Le ventre est donc plus proéminent (au sixième mois, l’utérus à la taille de celui d’une femme enceinte d’un bébé à terme !) et la poitrine est plus volumineuse. Pas de panique tout de même car grâce à une alimentation bien équilibrée dès le début de la grossesse, cette prise de poids peut être parfaitement régulée.

Près de la moitié des jumeaux naissent ainsi prématurément (avant 37 SA). Le terme varie également selon le type de grossesse gémellaire.
Pour une grossesse bichoriale dans 70% des cas : l’accouchement est généralement programmé à 38 SA
Pour une grossesse monochoriale dans 30% des cas, l’accouchement est généralement envisagé à partir de 36 SA sans dépasser 38. L’accouchement peut se produire plus tôt si les bébés partagent la même poche.

Versant accouchement : 2 bébés et 2 fois plus de monde autour de soi !

Le personnel est plus nombreux et s’il y a d’ordinaire une sage-femme et parfois une aide-soignante ou un gynécologue obstétricien, là il y aura 2 sages-femmes, une élève sage-femme, un gynécologue obstétricien parfois assisté d’un interne, l’anesthésiste et selon les circonstances un ou deux pédiatres. Chacun ayant un rôle précis à jouer dès la naissance des enfants.
La naissance du premier bébé est similaire à celle d’un enfant unique. Le deuxième se présente très rapidement après la naissance du 1er bébé.

L’accouchement aura lieu au sein d’une maternité de type III, c’est-à-dire avec une unité de réanimation néonatale. L’essentiel est d’être bien entourée afin que la prise en charge soit optimale pour maman et bébés. À préciser que les césariennes sont plus fréquentes et qu’il est parfois nécessaire, si l’accouchement se produit par voie basse, d’aider le 2ème bébé à naître (forceps). Les césariennes sont plus nombreuses (40% contre 20% dans les grossesses uniques).

Afin d’avoir plus d’espace et de confort et anticiper l’aide apporté par les proches, la famille sur les aides ménagères, administratives ou pratique. La fatigue est omniprésente, le quotidien étant compliqué car nécessitant le double de tout ! le double de pleurs, le double de change, le double de tétées, le double de berceuses 😊

Les conseils de la sage-femme

Il est encore plus important d’adopter une alimentation équilibrée et variée dès le début de la grossesse. Le médecin qui suit la grossesse est à même de vous donner tous les conseils nutritionnels permettant d’éviter les carences et de garder la forme !

Du fait du risque d’accouchement prématuré, un arrêt de travail est généralement prescrit dès le 5ème mois, l’importance du repos ne devant pas être négligée, en s’accordant des périodes de pauses au fur et à mesure que la grossesse avance A savoir : Selon la Sécurité sociale, la durée du congé maternité en cas de grossesse gémellaire est de 34 semaines dont, en principe, un congé prénatal de 12 semaines avant la date présumée de l’accouchement et un congé postnatal de 22 semaines après l’accouchement

Des jumeaux c’est aussi le double de sourires à recevoir, le partage de jeux et d’activités communes à partager entre eux et à 2 et lorsqu’ils sont laissés en garde, quelque chose de plus facile à supporter pour les parents. Et si les jumeaux fascinent et attirent sympathie et curiosité, sachez n’en retenir que les compliments 🙂

consultation-medecin-en-ligne-hellocare