Concernant une zone particulièrement intime, les hémorroïdes peuvent parfois faire l’objet d’un tabou. Pourtant c’est une pathologie suffisamment douloureuse pour qu’on cherche à soulager une crise hémorroïdaire rapidement. Il existe pour cela des remèdes naturels et des réflexes à adopter pour guérir vite. Et éviter les récidives. Voici quelques conseils pour vous aider à mieux comprendre et stopper la douleur. Asseyez-vous confortablement !

Hémorroïdes

Les hémorroïdes, c’est quoi exactement ?

Les hémorroïdes ne sont pas une maladie. Ce sont simplement des formations veineuses présentes à l’intérieur du rectum et de l’anus, et au pourtour de ce dernier. C’est lorsqu’elles sont anormalement dilatées qu’on parle de crise hémorroïdaire (ou de maladie hémorroïdaire). Cette pathologie touche autant les femmes que les hommes. Et il existe plusieurs facteurs. Cela peut provenir de problèmes de circulation, d’une constipation, du stress, de surpoids ou encore l’excès d’alcool ou une alimentation épicée. Une grossesse peut également être un facteur déclenchant.

Soulager rapidement une crise d’hémorroïdes avec le froid

Le froid n’a pas son pareil pour calmer une crise hémorroïdaire. Il présente en effet des propriétés anesthésiantes et vasoconstrictrices. Il va apaiser la douleur et stimuler la circulation sanguine pour dégonfler les vaisseaux concernés. En pratique, on fait un bain de siège dans une bassine remplie d’eau froide (ou dans un bidet si notre salle de bain en est équipée). On ne prend pas un bain complet de façon à ne pas refroidir le reste du corps. Ce remède naturel est idéal pour les femmes enceintes. Il peut être amélioré avec une infusion de feuilles de vigne rouge qu’on aura laissée au frais après préparation.

Les remèdes naturels : bichonner sa circulation

Une bonne circulation sanguine prévient les problèmes hémorroïdaires. En prendre soin est donc nécessaire quand on a des crises à répétitions. Dans ce but, on peut d’abord faire des cures de vigne rouge et de marron d’inde sous forme de gélules ou en infusions. Ensuite, il faut se rappeler que notre sang est constitué d’eau à plus de 50%. S’hydrater correctement est donc aussi une des clés d’une bonne circulation. Enfin, il est primordial de faire de l’exercice chaque jour. Rester assis trop longtemps est fortement déconseillé. Marchez, bougez et pratiquez de temps en temps la posture de la chandelle ! Et arrêtez de fumer : cela nuit à votre circulation sanguine.

Soigner son transit

La constipation rend plus difficile le passage des selles et provoque une inflammation des veines de l’anus. Facteur favorisant une maladie hémorroïdaire. Il est donc conseillé de manger beaucoup de fibres si on y est sujet. C’est-à-dire qu’il faut manger plus de fruits et de légumes, crus comme cuits. Egalement plus de céréales complètes. Pourquoi pas du jus d’aloe vera ou autres plantes laxatives. Et boire beaucoup d’eau, encore une fois. Enfin l’activité physique favorise aussi un bon transit. Décidément vous n’y couperez pas ! Si vous souffrez de problèmes de constipation vraiment importants, votre médecin pourra vous prescrire des laxatifs doux.

 Stimuler un point de réflexologie

Un autre remède naturel contre les hémorroïdes : la réflexologie. Cette technique consiste à stimuler un point réflexe, celui correspondant au rectum. Il est situé au niveau du talon, sur la face interne des pieds. Afin de le stimuler et de soulager la crise, il faut le masser de bas en haut pendant quelques minutes puis élargir le massage à la zone proche : celle du colon. Tous ces remèdes vous aideront à vous débarrasser de vos problèmes hémorroïdaires. S’ils persistent, vous trouverez en pharmacie des crèmes spécifiques. Votre médecin pourra également envisager une intervention chirurgicale au besoin. En cas de présence de sang dans les selles, consultez rapidement.