Par Léa Magiore, Médecin Généraliste

Très courante, en particulier chez les sportifs, la tendinite est généralement sans gravité. Du moins tant qu’elle est correctement prise en charge : si le tendon lésé n’est pas mis au repos, sa guérison est plus lente et plus difficile. Il est également important de déterminer la cause exacte de votre tendinite pour éviter les récidives : n’hésitez pas à en parler à votre médecin.

tendinite

La tendinite : c’est quoi exactement ?

La tendinite : définition

Par définition, une tendinite est l’inflammation d’un tendon. Ce dernier est la prolongation d’un muscle : il ressemble à une sorte de cordon, rattachant le muscle au squelette. Selon la localisation exacte de l’inflammation, on distingue la « tendinite vraie », touchant le corps du tendon et la ténosynovite, concernant la gaine du tendon. La plupart des tendinites sont passagères mais il existe aussi des formes chroniques. Cependant, ces dernières ne sont pas seulement liées à une inflammation : il y a un véritable phénomène de dégradation du tendon. Si bien que les médecins préfèrent parler de tendinopathies chroniques plutôt que de tendinites chroniques…. Retenez aussi que, si n’importe quel tendon peut être touché, certaines tendinites sont plus courantes que d’autres. Citons la tendinite :

  • du poignet (ex. : tendinite de Quervain) ;
  • du coude. On parle d’épicondylite ou de tennis elbow ;
  • de l’épaule ;
  • de la hanche ;
  • du genou ;
  • du tendon d’Achille.

Bon à savoir : selon sa localisation et sa gravité, une tendinite est plus ou moins longue à soigner. Elle peut durer 1 à 2 semaines, quelques mois… Voire plus d’un an, dans les cas les plus sévères.

Quels sont les symptômes de la tendinite

Le principal symptôme de la tendinite est une douleur plus ou moins vive, se manifestant lors d’un mouvement : elle apparaît dès de début d’un effort physique ou au bout de quelques minutes dans certains cas. Selon son intensité, elle peut « seulement » vous gêner ou vous empêcher totalement d’effectuer certains gestes. Parfois, une douleur lancinante peut aussi être perçue au repos. La zone touchée est également rouge, chaude et enflée. A noter : selon sa cause exacte, des symptômes inhabituels peuvent s’ajouter aux manifestations classiques de la tendinite. Vous pouvez notamment éprouver une grande fatigue, avoir de la fièvre ou ressentir des douleurs dans d’autres zones de votre corps.

Quelles sont les causes de la tendinite

La tendinite est souvent provoquée par des microtraumatismes répétés. Dans le monde du sport, ils sont favorisés par un échauffement insuffisant, des entraînements trop longs et trop intenses ou encore des gestes mal exécutés. Mais la tendinite ne se cantonne pas au domaine sportif : le maintien prolongé d’une position ou des mouvements répétitifs suffisent à la provoquer. D’où la célèbre tendinite de la sourisdes employés de bureau par exemple… Outre les causes mécaniques, une tendinite peut aussi être due à des :

  • infections ;
  • rhumatismes inflammatoires, type polyarthrite rhumatoïde ;
  • médicaments (ex. : fluoroquinolones) ;
  • tumeurs bénignes ou cancéreuses. Mais ce cas de figure est rare.

Conseils pour prévenir et soigner une tendinite

Quand consulter ?

Consultez au plus vite si la douleur est très intense et/ou que vous ne pouvez plus du tout effectuer certains gestes. Ne serait-ce que pour recevoir un traitement antidouleur et écarter les risques de rupture tendineuse. Cette dernière peut être la complication d’une tendinite mal soignée et nécessite une intervention chirurgicale. Mieux vaut aussi consulter un médecin si les symptômes de tendinite persistent plus d’une semaine ou qu’ils s’accompagnent de manifestations inhabituelles.

Quels traitements pour la tendinite ?

Une tendinite nécessite surtout de mettre le tendon touché au repos. Votre médecin peut aussi vous prescrire des anti-inflammatoires voire même des infiltrations de corticoïdes si besoin. Une rééducation plus ou moins longue chez un kinésithérapeute est également nécessaire dans certains cas, notamment pour un tennis-elbow. Conseil : dans les premières 24-48 heures, l’application de 2 à 3 poches de glace par jour peut vous soulager. Mais ne les mettez jamais directement sur votre peau et ne dépassez pas 20 minutes par pose.

Comment prévenir la tendinite ?

Pour éviter les récidives, vous devez impérativement corriger ce qui a provoqué votre première tendinite. Vous pouvez vous aménager plus de pauses durant votre travail, adopter une meilleure posture devant votre bureau ou consacrer plus de temps à vos échauffements par exemple. Veillez aussi à bien vous hydrater et à soigner votre hygiène bucco-dentaire : même si le sujet divise encore la communauté scientifique, les caries sont soupçonnées de favoriser les tendinites. Au moindre doute, prenez rendez-vous avec votre dentiste.

consultation-medecin-en-ligne-hellocare