Àchaque changement de saison, les défenses naturelles de notre organisme sont plus sollicitées : nous sommes davantage vulnérables aux virus ambiants. La grippe, infection respiratoire d’origine virale, provoque fièvre, maux de tête, toux, courbatures et congestion nasale. Un cocktail épuisant. La plupart du temps bénigne, la grippe peut dans certains cas sévères s’avérer mortelle pour les plus fragiles. Heureusement, plusieurs réflexes simples permettent de l’éviter !

quoi faire face à la grippe

Boostez vos défenses immunitaires

Plus notre système immunitaire est fort, plus nos chances de contracter un virus sont faibles. Faites du sport, mangez équilibré, adoptez un bon rythme de sommeil : ce sont les bases d’un organisme en bonne santé. Aux changements de saison et pendant une épidémie de grippe, vous pouvez donner un coup de pouce à vos défenses immunitaires en faisant une cure de vitamines. Faîtes le plein de vitamine C avec les agrumes et les kiwis. Mangez des fruits secs pour vous recharger en vitamine E. N’hésitez pas à ajouter de l’ail cru dans vos salades : l’ail est un excellent antiseptique. Et côté vitamine D, n’oubliez pas que la lumière naturelle est primordiale pour la synthétiser : sortez, respirez. Evitez enfin le stress au maximum. Il fait chuter les défenses immunitaires. Même si c’est la rentrée, ne vous prenez pas pour Superman ou Wonder Woman !

Évitez les contacts trop rapprochés

Se serrer la main, se faire la bise, se faire des hugs. Gouter dans le verre de vin ou le plat des amis au resto, se prêter les écharpes, les téléphones, les ordis. On aime la convivialité d’autant plus que le temps se rafraichit. Mais la grippe est très contagieuse, même en période d’incubation. Quand elle frappe notre région, il faut se résigner à prendre ses distances quelques temps, surtout si nos proches toussent ou nous disent se sentir fébriles.  C’est triste, mais c’est un mal pour un bien.

Lavez vous souvent les mains

80 % des microbes sont transmis par les mains selon l’INPES. Il faut garder ce chiffre en tête en période d’épidémie de grippe, et se laver les mains plusieurs fois par jour. Avant de cuisiner, de manger, avant et après chaque passage aux toilettes, après avoir manipulé de l’argent, un téléphone ou après avoir pris les transports en commun. Emporter avec vous un gel hydro alcoolique est une solution pratique si vous n’avez pas toujours de lavabo à proximité. Pensez aussi à nettoyer vos fosses nasales, pour éviter l’accumulation des microbes sur les muqueuses protectrices. Un nettoyage quotidien à l’eau de mer stérilisée ou au sérum physiologique est suffisant.

Aérez régulièrement

Si une personne est atteinte du virus de la grippe dans votre foyer, elle peut le transmettre à toute la maison. Éternuements, toux : la salive infectée est projetée dans l’air de façon invisible. Il faut donc aérer régulièrement toutes les pièces, et cela vaut sur votre lieu de travail. Des gestes simples comme se protéger la bouche avec un mouchoir en papier lorsqu’on tousse ou éternue peuvent aussi réduire les risques de contagion. Expliquez-les à votre entourage et à vos proches qui sont contaminés.

Faites-vous vacciner

Enfin, le vaccin contre la grippe est une bonne arme pour éviter le virus. Même s’il n’est pas efficace à 100 %, il est recommandé aux femmes enceintes et aux personnes âgées, plus exposées. Il faut le renouveler chaque année car les virus mutent en permanence. Les effets secondaires du vaccin contre la grippe sont rares et passagers. Renseignez-vous auprès de votre médecin.