Hellocare > Magazine > Conseils santé > Gastro-entérologie > Gastro-entérite : les 5 bons réflexes

Les 5 bons réflexes contre la gastro-entérite

La gastro-entérite entraîne chaque hiver 1 million de personnes chez leur médecin. Généralement, on doit sa présence à un virus qui affecte le système digestif. Pour vous en prémunir efficacement, nous vous avons préparé dans ce mini-guide 5 gestes mettre en place quotidiennement.

Gastro-entérite : 5 bons réflexes contre la gastro-entérite / Hellocare

Se laver souvent les mains

Il suffit d’un contact avec une personne malade ou un objet contaminé pour attraper la gastro. Pour éviter de tomber malade à votre tour et de transmettre le virus à tout votre entourage, lavez-vous les mains régulièrement. Simple, mais très efficace, car 80% des microbes se servent des mains pour passer d’une personne à l’autre. Pensez-y tout particulièrement lorsque vous préparez à manger, avant de passer à table, après être allé.e aux toilettes, après un contact avec une personne malade ou un contact avec des objets (potentiellement) contaminés.

Aérer son environnement

Le virus de la gastro-entérite incube pendant 24 à 72 heures en moyenne. Alors on aère son logement, même  s’il fait froid ! Le renouvellement de l’air limite considérablement les risques d’attraper un virus. Dans l’idéal, chaque pièce de l’habitation doit bénéficier de 10 minutes d’aération. Si quelqu’un dans la maison est déjà malade, on aère sa chambre deux fois dix minutes le matin, deux fois dans l’après-midi et une fois dans la soirée.

Nettoyer les surfaces contaminées

Parce que les éternuements et la toux peuvent projeter des microbes un peu partout, nettoyez la table et le plan de travail de votre cuisine avant de vous atteler à la préparation des repas. Lorsque quelqu’un est malade à la maison, il convient de nettoyer les toilettes et les lavabos matin et soir. Pour ce faire, utilisez un produit contenant de l’eau de javel. Pour les autres objets partagés par la famille (poignées de portes, interrupteurs, tablettes, ordinateurs), recourez à des spray bactéricides.

Bien hydrater son organisme

La gastro entraîne la perte de beaucoup d’eau, à cause de la diarrhée et des vomissements. Pour conserver une hydratation optimale, gardez près de vous une bouteille d’eau, et buvez régulièrement de petites gorgées.
Certaines infusions peuvent également faire diminuer les symptômes de la gastro. C’est le cas notamment des feuilles d’aigremoine ou des baies de myrtilles séchées. Vous pouvez en boire jusqu’à 3 tasses chaque jour, en dehors des repas.
Le coca a la réputation de favoriser lui aussi une amélioration des symptômes. Si c’est vrai, ce n’est pas une raison pour en absorber des litres ! Deux verres quotidiens suffiront, servis à température ambiante.

Adapter son alimentation

Si la faim joue à cache-cache avec vous, ne vous forcez pas. Au moment où l’appétit vous reviendra, profitez-en pour aider votre organisme à se défendre. En effet, l’absorption de nourriture aide la paroi intestinale à se « refaire une santé ». Le top ? Les yaourts, qui grâce à leurs ferments lactiques chouchouteront votre intestin. Privilégiez plutôt le riz, des carottes et des fruits cuits et des compotes. Ces aliments ralentissent le transit. Côté viande, favorisez la viande maigre ou le jambon.

Si vous constatez une aggravation de vos symptômes, comme d’intenses douleurs abdominales pendant plus de deux heures, du sang dans vos selles ou encore une température supérieure à 38,5°C, consultez votre médecin.

Consultez Un Médecin En Ligne 7j/7
Suivez-nous !
Inscrivez-vous à notre newsletter