Une soirée karaoké qui a mal tourné ? Un changement dramatique de température ? Ou vous vous êtes peut-être un peu trop laissé tenter par votre paquet de cigarette dernièrement (un peu plus que d’habitude) ?
Une extinction de voix peut avoir plusieurs causes. Elle peut provenir d’une infection des cordes vocales, d’un surmenage ou même d’une réaction allergique. Généralement, on peut remédier à l’extinction de voix et la traiter à la maison en adoptant de bons réflexes.Les bonnes attitudes à adopter face à la toux d’un bébé reste toutefois précieuses à connaître.

extinction de voix quoi faire

Pas la peine de hausser le ton

Evitez de crier trop fort. Tout le monde peut comprendre qu’il est très difficile de ne pas chanter à tue-tête dans ce concert tant attendu, surtout lorsque l’on connait toutes les paroles… Et avec les deux ou trois verres pris juste avant d’y aller, on finit même par trouver notre voix plutôt pas mal ! Mais on finit presque toujours par avoir une extinction de voix le lendemain. La prochaine fois, pensez à ne pas martyriser vos cordes vocales.
Pensez aussi à prévoir des pauses pour vous reposer dans certains métiers (ou circonstances) qui nécessitent une utilisation importante de la voix comme pour les conférenciers et les professeurs. Quelques secondes de pause pour se reposer et s’hydrater n’altérera en rien la qualité de votre discours.

Prenez le temps de souffler

Si vous avez perdu votre voix, c’est qu’elle a besoin de se reposer. Forcer ne servira à rien ! Vous ne ferez qu’augmenter votre sentiment de malaise, vous faire encore plus mal à la gorge et surtout retarder votre convalescence. Donnez-vous le temps de vous ressourcer. Favorisez la communication par écrit plutôt que les chuchotements qui eux aussi sollicitent les cordes vocales. Et pas de panique ! Ça ne durera surement pas plus que trois à quatre jours.

Hydratez-vous pour combattre votre extinction de voix

Il est très important de boire beaucoup d’eau pour rester bien hydraté. Essayez aussi de boire des tisanes tout en veillant à ce que l’eau ne soit pas trop chaude mais plutôt tiède.
Il faut aussi penser à humidifier son intérieur. Le plus simple et le plus pratique serait d’investir dans un humidificateur d’air (comme vous pouvez tout simplement mettre du linge à sécher dans la pièce).
Prendre un bon bain chaud peut éventuellement aider à se sentir un peu mieux si vous n’arrivez vraiment pas à humidifier la chambre.

Ce n’est pas le fameux combo miel-citron qu’il vous faut

Généralement, quand on a une extinction de voix le premier conseil qu’on nous donne est de se faire une infusion de thym avec du miel et du citron. Sauf que ce remède « magique » l’est plutôt pour les rhumes et n’a pas vraiment beaucoup d’effet sur les cordes vocales. Pour soigner l’extinction de voix, favorisez plutôt les inhalations d’eucalyptus. Pour en préparer une, rien de plus facile ! Faites bouillir de l’eau et versez-y quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus. Prévoyez une serviette ou une couverture quelconque pour vous couvrir la tête en se penchant sur le récipient d’eau, et respirez la vapeur une dizaine de minutes. Mais attention ! Il faut pensez à rester à l’abri du froid suite à l’inhalation.

Evitez les causes d’irritations supplémentaires

Vos cordes vocales sont déjà très fragilisées, très irrités en cas d’extinction de voix, alors il faut éviter d’en rajouter. Pour les fumeurs, essayez de trouver la force d’arrêter le tabac ou au moins de diminuer la cadence. L’alcool entretient également l’irritation, comme c’est le cas pour les boissons trop froides.
En été, méfiez-vous de l’air conditionné qui est très sec, et en hiver, essayez de rester bien au chaud. Un rhume peut aussi être un instigateur de l’extinction de voix, adoptez les bons réflexes pour vous protéger du froid. Et en cas de toux, soignez-vous vite car c’est très irritant pour les cordes vocales.