L’eczema et la dermatite atopique sont des maladies de peau très répandues mais qui n’en sont pas moins difficile à vivre. Mais quels sont les symptômes ? Quelles sont les causes ? Quels traitements peuvent être mis en œuvre pour prévenir et traiter les poussées ?

musicotherapie

L’eczema, qu’est-ce que c’est ?

L’eczema est une maladie inflammatoire de la peau. Pour commencer, il faut savoir qu’il existe de nombreuses formes d’eczema : atopique, nummulaire, de contact ou encore dyshidrose… Elles présentent toutes des particularités propres mais ont des symptômes communs et en premier lieu : les démangeaisons.

En effet, l’eczema provoque chez les personnes atteintes l’envie irrépressible de se gratter. La peau rougit et gonfle, des cloques ou des boutons peuvent apparaitre. Et attention ! Il ne faut pas oublier que les symptômes de l’eczema peuvent concerner une toute petite zone mais aussi le corps entier.

Enfin, si les enfants sont les premiers concernés par l’eczema (environ 1 enfant sur 4 !), rappelons que les adultes aussi peuvent être touchés.

La dermatite atopique, l’eczema des enfants

En deuxième lieu, penchons-nous plus précisément sur la dermatite atopique, aussi appelée « eczéma atopique » ou « dermite du nourrisson ». Comme le souligne son nom médical, il s’agit d’une affection de la peau qui touche principalement les enfants et se manifeste par poussées. Dans 75% des cas, la dermatite atopique disparaît d’elle-même à la fin de l’enfance mais elle peut persister à l’âge adulte.

Les causes de la dermatite atopique peuvent être génétiques mais aussi environnementales ou psychologiques. En effet, un enfant aura plus de risques d’avoir une peau atopique si l’un de ses parents souffre lui-même d’allergies. De même, les crises d’eczema se manifestent plus souvent par temps froid et sec et s’améliorent en été. Enfin, elles peuvent être aggravées par d’autres facteurs irritants comme les produits cosmétiques (par exemple maquillage, lait pour le corps, shampooing…) ou bien les matières textiles synthétiques. Le stress est également un facteur aggravant.

Les symptômes de la dermatite atopique sont facilement identifiables. Comme pour les autres formes d’eczema, on voit clairement des lésions de la peau qui provoquent des démangeaisons sur les joues, les membres, le cuir chevelu ainsi que dans les plis de l’épiderme.

Prévenir les poussées d’eczema : stopper la crise avant son apparition

Pour prévenir les crises de dermatite atopique ou d’eczema, il est possible d’agir en amont sur différents facteurs de risque.

Tout d’abord, il faut réduire l’exposition aux substances irritantes, desséchantes ou allergènes :

  • Effectuer la toilette tous les 2 ou 3 jours pour laisser le temps à la peau de régénérer son film lipidique.
  • Eviter l’exposition au tabac.
  • Ne pas porter de textiles irritants ou synthétique. Préférer les matières naturelles comme le coton et le lin.
  • Eviter absolument la contamination par l’herpès.

Ensuite, il faut favoriser la santé de la peau et éviter son dessèchement :

  • Utiliser des produits sans savon ou surgras. Lors du séchage, tamponner la peau au lieu de frotter pour éviter l’irritation.
  • Appliquer chaque jour des émolients sur la peau : huiles végétales (coco, karité…) ou crème à base d’urée (sous surveillance médicale).

Enfin, il faut prendre soin de son état émotionnel, le stress étant cause de poussées eczémateuses. Pour cela, il est possible de :

  • Pratiquer une activité lénifiante (par exemple le yoga ou la méditation).
  • Faire du sport pour évacuer le trop plein d’émotions.
  • Dormir suffisamment et se coucher à heure fixe en limitant l’exposition aux écrans.

La crise est là : que faire ? Traiter les symptômes

Malgré tous les efforts du monde, il arrive quand même que les crises d’eczema se produisent. Ainsi, pour soulager les symptômes il existe plusieurs solutions :

  • Utilisation de crème corticoïdes (sous surveillance médicale)
  • Prise d’antihistaminiques
  • Cures thermales
  • Soins aux huiles essentielles