Par Paul Rudelle, Pharmacien

L’eczéma représente la maladie de peau la plus fréquente dans la population, notamment chez les enfants, puisque 20% des enfants de moins de seize ans sont concernés par l’eczéma. Mal identifiée ou mal traitée, cette maladie peut devenir très contraignante pour la personne atteinte. Mais de simples mesures et traitements permettent de limiter ses apparitions.

Qu’est-ce que l’eczéma ?

L’eczéma atopique ou eczéma du nourrisson et de l’enfant

L’eczéma atopique, est la forme la plus courante de l’eczéma chronique. Elle touche essentiellement le nourrisson (à partir de trois mois) et l’enfant, mais peut également se poursuivre à l’âge adulte. Les plaques d’eczéma, chez le jeune enfant, se localisent le plus souvent sur les joues, puis dans les plis des coudesl’arrière des genoux ainsi que derrière les oreilles.

L’eczéma atopique est une maladie allergique, c’est pour cela que l’on parle d’atopie, au même titre que l’asthme ou l’urticaire.

L’eczéma n’est pas une maladie contagieuse, mais la génétique joue un rôle important, puisque la majorité des parents ayant un enfant développant un eczéma atopique ont déjà eux même soufferts d’eczéma atopique.
L’enfant ou le nourrisson atopique est très sensibles à son environnement, ils réagissent donc plus facilement de manière allergique aux substances qu’ils vont rencontrer, le plus souvent les poussières ou les poils d’animaux
L’eczéma à la particularité d’assécher la peau du nourrisson, créant de petites fissures laissant pénétrer les substances allergènes dans la peau, c’est pourquoi les poussées d’eczéma sont très fréquentes et rapprochées chez le nourrisson.

L’eczéma de contact

Le  deuxième type d’eczéma est dit de contact. C’est également un eczéma dû à une allergie, mais il se différencie par le fait que la peau de l’individu va devenir allergique à une substance qu’elle pouvait supporter normalement auparavant. On peut donc développer une allergie dans sa vie sans être né avec. Contrairement à l’eczéma atopique, l’eczéma de contact est une allergie dite retardée, c’est-à-dire que la poussée d’eczéma peut survenir plusieurs jours après le contact avec l’allergène, le rendant plus difficile à identifier.

Parmi les substances allergènes que l’on retrouve le plus souvent dans l’eczéma de contact, on retrouve, le caoutchouc, les produits de teinture pour cheveux, les pansements ou bien les parfums. On peut également citer l’eczéma au soleil, qui résulte du développement d’une allergie aux rayons solaires ou photoallergie.

Traiter l’eczéma

Le traitement de l’eczéma requiert généralement des crèmes aux corticoïdes auxquels peuvent être associés des antihistaminiques. Ces traitements sont prescrits par un médecin généraliste ou un dermatologue.
Pour connaître les causes précises d’un eczéma, le médecin peut également être amené à prescrire un test cutané. Ce test, également appelé « patch test » consiste à appliquer dans le dos, des étiquettes autocollantes sur lesquelles sont présentes les substances les plus fréquemment responsables de l’eczéma, ainsi que les produits suspectés par le médecin, grâce aux dires du patient. Ces étiquettes sont laissées en place environ 48 heures. Les substances sont désignées comme allergènes pour le patient si un eczéma s’est développé sous l’étiquette en question.

Les conseils du médecin

Grâce à l’application de crème ou pommade sur votre peau, après la douche ou le bain pour prévenir un dessèchement de la peau.

Cela peut paraître simple, mais il s’agit de bien identifier les substances qui favorisent les poussées d’eczéma afin de les éviter au maximum. N’hésitez pas à le demander à votre médecin ou votre dermatologue !

Le fait de se gratter augmente les démangeaisons et aggrave les lésions. Il existe des pommades rafraîchissantes contre les démangeaisons. Attention à ne pas se laver les mains à l’eau froide car cela favorise la démangeaison. Pour les enfants, le port de gants en coton pendant la nuit est une solution efficace contre le grattage.

consultation-medecin-en-ligne-hellocare