Depuis 2013, plusieurs britanniques s’adonnent au Dry January : le janvier sec, et passent le mois sans une goutte d’alcool dans le sang. Cela devient même branché d’arrêter de boire ! Mais la question à se poser plutôt, c’est comment arrêter de boire ? Suivez le guide !

dry january, janvier sans alcool

 Je mange sain et coloré

Une résolution en amène une autre ! 2ème semaine de janvier, les activités sociales reprennent : premières soirées et tentations viennent toquer à la porte, et pour y remédier, rien de mieux que de se concentrer sur ses repas et se chouchouter en mangeant sainement : plus l’on fait du bien à son corps et moins l’on a envie de lui faire du mal. Parce qu’avec un plat fat, nous avons souvent envie d’un petit verre de rouge pour accompagner, mais avec une bonne salade colorée ou un power bowl, nous avons plutôt envie d’un smoothie ou d’eau plate (au citron 😉 ). Pour résister à la tentation, évitez donc le gras, sucré, salé les premiers jours et faîtes vous du bien.

 Je résiste au craving

Il y a des moments où la tentation nous submerge et nous ne savons plus quoi faire. C’est le craving ! Pour y résister, attendez 7 minutes. Oui, c’est le temps qu’il faut pour que le craving soit dépassé sur le plan neurologique. Ne vous fiez pas à vos envies mais à votre rationalité. Et pour attendre, tout est bon ! Prendre une douche, faire des mots fléchés ou une partie de solitaire, sortir prendre l’air, aller chercher le courrier, faire du rangement, ou encore, regarder le poisson rouge faire des tours dans son bocal en se rappelant qu’il n’a pas de mémoire…

Osez dire non

Arrêter de boire, ce n’est pas ringard ! Prendre soin de soi et sa santé signifie faire des concessions et oser dire non. Rapellez-vous que vous le faites pour plusieurs raisons : pour réguler votre taux de cholestérol et de glycémie, retrouver un sommeil réparateur et la bonne humeur au lever, améliorer votre capacité intellectuelle et votre mémoire, renforcer votre système immunitaire, améliorer votre fertilité… il y aura toujours une bonne raison pour refuser un verre qui se terminera en soirée bien arrosée.

Le dry january à deux, c’est mieux !

Il est toujours plus sympatique de relever un challenge quand nous sommes bien entourés ! Entrainez une « victime » qui deviendra rapidement comblée dans votre chemin vers le bien être et la santé. Si vous aviez l’habitude de boire ensemble, faîtes d’autres activités, toujours à deux : dîtes au revoir à votre bar préféré et bonjour aux parcs, musées et salle de sport. Motivez vous et soutenez vous dans les moments difficiles, un challenge est vite surmonté !

Faîtes vous plaisir

Boire, ça coûte un bras. Arrêter, c’est bon pour le porte-monnaie. Au bout de la première semaine, vous ne roulerez peut être pas sur l’or, mais vous constaterez la différence. A chaque fois que la tentation vous prend, et en attendant que les 7 minutes de craving passent, comptez minutieusement l’argent que vous coûte une bouteille et glissez le dans une tirelire (ou dans un bocal). A chaque fin de semaine, faîtes vous plaisir et offrez vous un bon repas coloré, un cours de sport, un hammam (très bon pour dégager les toxines 😉 ), bref : écoutez vos envies ! Comme cela, 0 frustration.