L’atopie désigne un terrain allergique, en général héréditaire. Des allergies qui se manifestent par les voies respiratoires sous forme d’asthme ou de rhinite, ou par la peau, sous forme de dermatites. Ces dermatites sont alors appelées dermatite atopique ou eczéma atopique. Elles sont souvent difficiles à vivre et touche particulièrement le jeune enfant et le nourrisson. Voici quelques clés pour mieux les comprendre et les appréhender.

Dermatite atopique

Reconnaître la dermatite atopique

La dermatite atopique ou eczéma atopique est une inflammation de l’épiderme. On la reconnaît à plusieurs symptômes :

  • De fortes démangeaisons provoquant des rougeurs et des lésions, ainsi qu’une peau sèche sur différentes parties du corps et du visage. Celles-ci présentent un aspect rugueux ainsi que des vésicules, de toutes petites cloques qui peuvent suinter puis former des croûtes. 
  • Une agitation voire des troubles du sommeil notamment chez le nourrisson qui en est le plus souvent atteint. 
  • Des périodes de poussée d’eczéma puis de rémission.

Pour plus de certitude, consultez votre généraliste ou votre dermatologue, qui proposera un bilan allergique permettant éventuellement d’éliminer la cause de la dermatite.

Les causes de la dermatite atopique

En cause dans la dermatite atopique, on distingue d’abord le facteur génétique. On constate en effet que plus de la moitié des personnes touchées par une dermatite atopique ont un parent qui en est lui-même atteint.

Ensuite, le facteur immunologique, c’est-à-dire une forte sensibilité aux allergènes (types acariens, pollens, poils d’animaux ou encore certains aliments). Malheureusement, aucun allergène précis n’a encore été identifié dans la dermatite atopique.

Enfin, un excès d’hygiène peut endommager la barrière protectrice de la peau et devenir un facteur aggravant, tout comme le stress.

Les traitements possibles

Pour soigner la dermatite ou l’eczéma atopique, on agit en deux temps. Tout d’abord en effectuant un traitement de fond, qui consiste essentiellement à maintenir la peau bien hydratée. Ensuite en soulageant les poussées inflammatoires quand elles apparaissent.

Pour ces deux phases, il existe aussi bien des traitements sur ordonnance que des solutions douces et naturelles. A vous de voir ce qui fonctionne le mieux chez vous ou chez votre enfant !

Les traitements de fond

Le traitement de fond de la dermatite concerne la peau dans sa globalité, pas uniquement les zones atteintes. Voici une liste non exhaustive des réflexes à mettre en place pour éradiquer la maladie :

  • Se laver avec un produit spécial peaux atopiques ou un savon naturel, et prendre des douches courtes à l’eau tiède pour ne pas agresser la barrière cutanée.
  • Hydrater quotidiennement sa peau avec des produits émollients adaptés. On peut aussi utiliser de l’huile d’amande douce et y ajouter une goutte d’huile essentielle de lavande fine, reconnue pour ses vertus anti-inflammatoires.
  • Eviter les environnements enfumés ou surchauffés.

L’enfant peut se sentir complexé, voire abandonné lorsqu’il est atteint par cette maladie. Le soutien et l’affection sont donc doublement importants lors d’une dermatite, le stress et l’anxiété étant des facteurs aggravants.

Comment soulager une crise d’eczéma atopique?

Pendant une crise d’eczéma atopique, il est important d’être soulagé rapidement pour éviter de se gratter et d’amplifier la situation. Plusieurs traitements prescrits par un médecin et des traitements naturels peuvent vous y aider.

  • Uniquement sur ordonnance : les dermocorticoïdes. Ces médicaments à usage local comportent de nombreux effets secondaires en cas de surdosage. Ils peuvent s’avérer très efficaces mais ne se prennent jamais à la légère.
  • Les antibiotiques par voie orale  ou locale  pour les cas les plus sévères.
  • Les compresses apaisantes de sauge ou de fleur de matricaire (dite aussi camomille allemande). On les fabrique en infusant les fleurs dans de l’eau portée à ébullition pendant quelques minutes avant de laisser refroidir. On applique ensuite sur les zones concernées avec une compresse stérile.