Nos cellules, nos organes et notre cerveau sont composés en moyenne de 65 % d’eau. Si on sait tous qu’il est vital d’en boire au quotidien, on ne connaît pas toujours les conséquences d’une mauvaise hydratation. Nous devrions tous consommer 2 litres d’eau par jour pour être en bonne santé, boisson et alimentation confondus (consommation qui peut varier en fonction de l’âge, sexe, et activité physique). Mais nous avons tendance à l’oublier, et à boire uniquement quand nous ressentons la soif. Voici quelques conseils à suivre pour apprendre ou réapprendre à bien s’hydrater.

Bien s'hydrater

La base : avoir de l’eau à portée de main

Cela peut paraître évident, pourtant on ne pense pas toujours à emporter une bouteille d’eau avec soi. Prendre cette habitude est le meilleur moyen de s’hydrater de façon équilibrée, en buvant régulièrement quelques gorgées même quand on ne ressent pas la soif. En effet, lorsque notre cerveau déclenche la sensation de soif, nos cellules on déjà commencé à se déshydrater. Ce qui peut entraîner à terme fatigue, mauvaise humeur, troubles de l’attention… Avec l’âge, la sensation de soif diminuant, il faut être d’autant plus vigilant.

Une bonne hydratation… en mangeant !

La nourriture est aussi une source d’hydratation. Et on pense bien sûr aux végétaux ! Les légumes à faire en soupes, chaudes ou froides, mais également aux fruits gorgés d’eau, tels que la pastèque ou la tomate. On peut ajouter à cela les poissons, contenant en moyenne 70 % d’eau, et les yaourts, qui contiennent eux 80 % d’eau.

Limiter les pertes d’eau

S’hydrater est vital, et limiter la perte d’eau y contribue. Notre corps perd de l’eau par les urines, la sueur, et les pores de la peau. D’autant plus en périodes chaudes, ou durant un effort physique. Pour limiter cette déperdition, on peut diminuer les efforts pendant les fortes chaleurs, mais aussi l’excès de caféine et d’alcool ou autres diurétiques mauvais pour les reins et peu hydratants. Si vous faîtes une soirée arrosée, alterner les cocktails avec les verres d’eau !

Répartir son hydratation sur la journée

S’hydrater dès le réveil est un bon réflexe à prendre. Après une nuit de sommeil, le corps a passé plusieurs heures sans renouveler son eau. En boire un grand verre au saut du lit réhydrate, détoxifie et active le métabolisme. Ensuite, vous pouvez répartir les boissons hydratantes tout au long de la journée, et le soir avant de se coucher. Pour y penser sans attendre la soif (quand il est déjà trop tard) vous pouvez par exemple boire après chaque passage aux toilettes, ce qui est aussi une habitude saine pour les reins. Globalement, il est bon de boire toutes les heures. Si vous n’arrivez pas à y penser naturellement, vous pouvez télécharger des applications telles que water your bodyaqualert ou hydrocoach.

Prendre du plaisir

Si l’eau plate vous ennuie un peu, alternez avec des boissons peu ou pas sucrées comme des tisanes, des thés ou des smoothies. Variez les saveurs, et testez les bouteilles avec infuseur de fruits ! Vous pourrez vous fabriquer des eaux concombre / menthe, au framboise/melon, et profiter en plus des vitamines qu’elles contiennent.

hellocare-application-de-teleconsultation