Hellocare > Magazine > Conseils santé > Addictions > Arrêter de fumer naturellement, c’est possible

Arrêter de fumer naturellement, c’est possible

Le mois de janvier est déjà loin et quelques bonnes résolutions avec lui : arrêter de fumer peut se révéler une véritable épreuve pour la majorité des fumeurs. Pourtant la cigarette, totalement banalisée dans notre société, distille bel et bien du poison dans notre corps. Il est temps d’arrêter pour de bon ! Sans recourir à une vapoteuse (entretenant une dépendance au geste) ou à des substituts nicotiniques (inefficaces employés seuls) il est possible d’arrêter de fumer naturellement. Voici 5 conseils pour y parvenir.

Arrêter de fumer : anticipez

Pour ne pas vous mettre en situation d’échec, ne vous lancez pas sur un coup de tête. Il est important de planifier le moment où vous allez stopper la cigarette et de vous y préparer mentalement. Car l’arrêt d’une addiction comme le tabagisme doit avoir une valeur, être conscient et réfléchi. Choisir une date vous y aidera, par exemple le jour de votre anniversaire ou celui d’un événement symbolique pour vous. Déterminer une période de l’année où vous n’aurez pas à subir trop de stress est également conseillé. Et avant le jour J, commencez à diminuer votre consommation de cigarettes pour vous déshabituer du geste et de la nicotine progressivement.

Utilisez la diversion

Quand on arrête de fumer, on passe par plusieurs états physiques et émotionnels peu agréables : fatigue, mauvaise humeur, surexcitation ou coups de déprime. Mais maintenant que vous avez pris votre décision, ne replongez pas. Chaque fois que vous penserez à une cigarette, trouvez-lui un palliatif. Ecoutez votre morceau préféré à fond, mâchez un chewing-gum, buvez un grand verre d’eau d’un coup, criez, chantez, appelez un ami, faites le ménage, prenez un bain ou sortez courir. 5 minutes de pratique de respiration en pleine conscience type cohérence cardiaque peuvent aussi vous apaiser et mettre votre frustration à distance.

Dé-stressez-vous à l’aide des plantes

Parmi vos plantes alliées lors d’un sevrage tabagique, la valériane est reine. Vous pouvez la prendre sous forme de teinture mère, de racine séchée ou de gélules : votre herboriste ou votre pharmacien saura vous conseiller. Commencez une cure au minimum une semaine avant d’arrêter de fumer. Pour plus d’efficacité, associez-là à d’autres plantes apaisantes comme la passiflore, la camomille ou le houblon. Et respirez de l’huile essentielle de lavande fine ou de petit grain bigarade dans un mouchoir chaque fois que vous avez envie d’une cigarette. Détendez-vous.

Récompensez-vous

Pour être encouragé dans le deuil d’un plaisir ou d’une addiction, une contrepartie peut s’avérer nécessaire. En plus d’être mortel, le tabac est de plus en plus cher. Dans une boîte que vous aurez choisie avec amour, glissez chaque soir les euros correspondant aux cigarettes que vous auriez fumées habituellement avant d’arrêter. Quand vous le souhaitez, dépensez l’argent de cette tirelire pour faire ou acheter quelque chose que vous aimez. Et continuez. Pour vous récompenser encore, notez chaque changement positif depuis que vous avez arrêté la cigarette : une meilleure haleine, un meilleur souffle, une meilleure mine, un sens du goût plus aiguisé… Profitez des plaisirs simples retrouvés !

Testez l’hypnose

Pour arrêter de fumer naturellement, vous pouvez aussi agir sur votre inconscient avec l’aide d’un hypnothérapeute. Celui-ci, pendant une à plusieurs séances, viendra changer votre rapport au tabac pour vous en écœurer, vous le faire fuir, ou vous rendre indifférent à lui selon la forme qu’a pris jusqu’ici votre addiction. L’hypnose n’est pas une thérapie remboursée par la sécurité sociale. Choisissez bien votre thérapeute grâce à cet annuaire officiel, et calculez le prix de votre séance en paquets de tabac. Vous verrez que vous êtes gagnant.

Consultez Un Médecin En Ligne 7j/7
Suivez-nous !
Inscrivez-vous à notre newsletter