La rentrée est vite arrivée après les vacances. C’est la période la plus propice aux charges mentales. La reprise peut être dure pour certains, tant au niveau personnel (vie de couple, enfants..) que professionnel, et les contraintes planent dans l’air. Pour ne pas exploser sous cette charge mentale, il est important de lâcher prise et de revoir ses priorités. Voici quelques réflexes clés pour se réorganiser et se décharger au quotidien pour rester serein.

musicotherapie

La charge mentale, c’est quoi ?

La charge mentale, c’est un peu le fait de toujours devoir penser à tout, même lorsque nous sommes attelé.e.s à une autre tâche. Concrètement, ce serait penser aux devoirs des enfants alors que l’on est au bureau. Cela peut aussi avoir des to-do lists sans fin qui ne sont jamais cochées. Bien que la majorité des personnes touchées sont des femmes en couple avec des enfants* la charge mentale concerne également les célibataires et les personnes divorcées. Les hommes en congé parental et les professionnels peuvent aussi en souffrir. Dans ce cas, nous parlons de charge mentale au travail.

Comme tous les maux, nous ne sommes pas tous égaux face à la charge mentale. Certaines personnes peuvent gérer ce trop plein et cette tension facilement, tandis que d’autres peuvent rapidement craquer. Toutefois, le danger de la charge mentale est la prise de conscience tardive. Nous ne nous rendons compte de ce fardeau que lorsque nous craquons. Afin de remédier à cela, il est important de prévenir quotidiennement la charge mentale, de repérer ses signes annonciateurs et d’agir rapidement.

Lâcher prise et positiver

C’est peut être parfois plus simple de faire seul.e, mais il faut apprendre à déléguer pour s’alléger ! Vous pouvez, par exemple, responsabiliser vos enfants en leur demandant de ranger leur chambre une fois par semaine au lieu de stresser par rapport au désordre. Acceptez que l’autre fasse à sa manière, baissez votre niveau d’exigence et positivez ! Au lieu de critiquer, portez un regard différent sur ce qui vous entoure. Rappelez vous que chaque action, aussi minime soit-elle, renferme une intention positive. Prenez conscience de vos réalisations et de celles des autres, encouragez vous et les personnes autour de vous, et surtout, souriez !

Des to do lists minimalistes pour se libérer de la charge mentale

Rien ne sert d’écrire des to-do lists sans fin, mieux vaut être concis, maintenir une liste courte et claire. Celle ci peut être composée de 3 tâches principales par exemple, pour ne pas se disperser et aller de l’avant plus facilement. Cela ne sert à rien de planifier 10 choses à faire, n’en faire qu’une et de culpabiliser à la fin de la journée. Priorisez et hiérarchisez vos tâches : que dois je absolument faire aujourd’hui ? Quelles sont les tâches que je peux déléguer ? Une fois rayées, elles n’occupent plus votre esprit, la charge mentale est allégée et vous êtes plus serein.e.

Prenez le temps et acceptez d’en perdre

Prenez du temps pour vous, et utilisez le pour faire ce qui vous passionne, comme lire ou regarder un film. Vous pouvez également prendre un bain ou faire des balades dans la nature. Ce sont ces petites pauses et moments accordés pour soi qui permettent de diminuer votre charge mentale. Ceci est valable tant à la maison qu’au travail. Parfois, il suffit de prendre 10 minutes de pause, de respirer un bon coup et de boire de l’eau pour s’éclaircir les idées. Il est important de s’accorder ces moments afin de ne pas laisser la charge mentale s’accumuler. Acceptez de “perdre” du temps et vous déconnecter du monde. Recentrez vous, sur votre corps, votre énergie et vos émotions.

(*) Selon une étude de l’Insee en 2010, les femmes de 30 à 40 ans effectuent 64 % des tâches domestiques.