Hellocare > Magazine > Conseils santé > Pédiatrie > Bouton de varicelle : comment les sécher et les faire disparaître ?

Bouton de varicelle : comment les sécher rapidement et éviter les cicatrices ?

Une petite vésicule par ci, une petite vésicule par là.. elles apparaissent d’abord sur le cuir chevelu, le thorax et les muqueuses puis elle se dispersent sur les jambes et le visage… C’est bien des boutons de varicelle ! Il est nécessaire de porter un grand soin au traitement des vésicules et des croûtes afin d’éviter les cicatrices inesthétiques et définitives d’une part, mais aussi pour limiter le risque de surinfections bactériennes cutanées. La tâche est ardue compte tenu de la quantité des boutons de varicelle, mais avec un peu de coton, de la patience et quelques bons réflexes, leur disparation sera garantie !

Bouton de varicelle

Bouton de varicelle : pas de grattage !

Le.la médecin prescrit généralement un antihistaminique afin d’apaiser les démangeaisons, mais cela n’empêchera pas forcément votre enfant ou bébé de gratter un bouton de varicelle. Coupez lui les ongles très courts et brossez les au savon, d’une part pour qu’il.elle ne s’arrache pas les croûtes et ne stoppe pas le processus normal de cicatrisation, d’autre part parce que les bactéries aiment bien se blottir sur les ongles et risquent ainsi de contaminer les lésions de la varicelle. La nuit, enfilez-lui une paire de moufles afin qu’il.elle ne se gratte pas dans son sommeil.
Ne surchauffez pas votre appartement car la chaleur augmente l’irrésistible envie de se gratter. Ainsi, une température de 19°C est idéale. De même, évitez qu’il ne transpire car cela accentue les démangeaisons.

Prévenir la surinfection des boutons de varicelle

Ainsi, certaines mesures d’hygiène sont à appliquer au quotidien pour éviter les surinfections des boutons de varicelle et des cicatrices. Vous pouvez en outre désinfecter chaque bouton de varicelle plusieurs fois par jour avec de la chlorhexidine, qui accélère le dessèchement, mais aussi donner des bains courts quotidiens ou biquotidiens à l’eau tiède avec un savon dermatologique liquide ne contenant pas d’antiseptique. Quand votre enfant sort du bain, ne lui frottez pas la peau avec la serviette, mais tapotez la en toute délicatesse. Évitez également les bains prolongés qui freinent le séchage des croûtes.

Bouton de varicelle : les solutions naturelles

En homéopathie, il existe plusieurs solutions pouvant être prescrites en cas de varicelle. Ainsi, Rhus Toxicodendron 5CH est le remède par excellence en cas de varicelle , Mercurius Solubilis 7CH calme les démangeaisons et Mezereum est conseillé si les démangeaisons sont aggravées lors du bain ou par la chaleur, avec du pus blanc sous les croûtes.

En aromathérapie, vous pouvez créer une solution afin de faire sécher les boutons de varicelle plus rapidement et limiter les cicatrices, que vous pouvez même utiliser chez les bébés de plus de 3 mois. Mélangez donc 2 petits verres de bicarbonate de soude avec 40 ml d’eau et 20 gouttes d’huile essentielle de lavande fine, et appliquez la sur chaque bouton de varicelle avec un coton-tige, très délicatement.

En phytothérapie, le tilleul est roi pour faire disparaître les démangeaisons ! Mettez une grosse poignée de fleurs et feuilles de tilleul dans un sac en tissu que vous accrochez ensuite sous le robinet de douche. Une fois le bain coulé, tiédit et votre enfant dedans, les démangeaisons vont disparaître comme par magie 🙂

A éviter en cas de varicelle

En cas de varicelle, plusieurs choses sont à proscrire. Sachez qu’il ne faut surtout pas utiliser de talc car celui ci favorise les surinfections locales. Bannissez également les crèmes ou gels contenant un antibiotique, un antiviral, un antiprurigineux ou un anesthésique. Concernant la désinfection des boutons de varicelle, n’utilisez pas d’éosine vu que celle ci n’a pas de pouvoir désinfectant suffisant. Enfin, n’exposez pas votre enfant au soleil pendant au moins trois semaines et évitez les bains prolongés.

Consultez Un Médecin En Ligne 7j/7
Suivez-nous !
Inscrivez-vous à notre newsletter