Ce n’est qu’un rhume, mais cela nous handicape pendant 10 voire 15 jours ! Déjà que l’emploi du temps est serré entre le job, la famille, les amis, ce n’est pas pour être à moitié présent pour les moments importants du quotidien ! Alors, on adopte quelques bons réflexes qui vont nous permettre de rester en forme tout l’hiver.

éviter le rhume

1. Du sérum physiologique tous les soirs avant de se coucher !

Les rhinites, rhinopharyngites sont dus à des virus pénétrants par les voies aériennes supérieures (le nez, la bouche). Pour les éliminer avant qu’ils n’aient eu le temps de se développer, on fait comme pour les bébés, on pratique le lavage de nez, c’est -à-dire que l’on instille une dosette de sérum physiologique dans chaque narine tous les soirs pendant l’hiver et on se mouche.

2. On se lave les mains !

Regardez les petits à la crèche qui transmettent leur salive par les mains, c’est la meilleure façon de transmettre les microbes ! Alors on se lave les mains plusieurs fois par jour à l’eau et au savon.
Quand ? Après être allé aux toilettes, avant de manger, après les transports en commun, en rentrant au domicile, après avoir serré la main à quelqu’un de malade, touché un animal, en général lorsque les mains sont sales.
Comment ? On commence par se laver les paumes des mains, les doigts, les ongles puis les poignets, puis rincez-vous à l’eau claire et séchez-vous les mains.
Si vous n’avez pas accès à de l’eau et du savon, ayez toujours une solution hydro-alcoolique auprès de vous.

3. On utilise un mouchoir à usage unique

Toujours en vue de limiter efficacement la contamination de l’entourage et de l’environnement, certains réflexes s’imposent :

  • Eternuer ou tousser dans un mouchoir jetable ou, à défaut, mettre la main devant la bouche.
  • Utiliser un mouchoir jetable à usage unique au moment de cracher ou de se moucher.
  • Jeter le mouchoir usagé dans une poubelle.
  • Se laver les mains ensuite. Il est important d’apprendre ces gestes aux enfants.

4. On porte un masque chez soi lorsqu’on est grippé !

Lorsqu’une personne infectée par un virus respiratoire tousse, elle émet des millions de particules infectieuses, or une partie infime suffit à contaminer l’air de toute une pièce non aérée pour plusieurs heures. Alors pour protéger notre petite famille, on porte le masque dit “chirurgical”. Il permet en effet de limiter à la fois la contamination de l’entourage et de l’environnement du malade.

Comment ? Il doit être attaché derrière la tête, moulé sur la racine du nez et abaissé sous le menton. Le masque doit être changé environ toutes les 4 heures ou quand il est mouillé. Il faut alors le jeter dans une poubelle couverte et se laver les mains après. Ces mesures seraient indispensables en cas de pandémie, mais sont essentielles par rapport aux virus respiratoires.

Où le trouver ? Les masques dits « chirurgicaux » sont en vente dans les pharmacies.

5. Et si toutefois vous l’attrapiez….

On ne se décourage pas !

  • on se désobstrue le nez par du sérum physiologique mais cette fois-ci 3 à 4 fois par jour.
  • on utilise des mouchoirs à usage unique
  • on utilise des remède de grand-mère : se faire une tisane au thym et au romarin, avec du citron, du gingembre et du curcuma ( soit frais et râpé soit en poudre) et du miel.
  • on s’hydrate bien
  • et on se repose…..