Hellocare > Magazine > Conseils santé > Développement personnel > 5 réflexes pour combattre le Blue Monday (ou le jour le plus déprimant de l’année

5 réflexes pour combattre le Blue Monday (ou le jour le plus déprimant de l’année)

Début de semaine, météo maussade, bonnes résolutions au placard et porte-monnaie à sec après les fêtes (sans compter les prochaines vacances loin à l’horizon) : le Blue Monday cumulerait les facteurs les plus déprimants de l’année. Selon… la compagnie aérienne Sky travel. Mais qu’il s’agisse à la base d’une campagne de pub, janvier n’en est pas moins un mois propice au blues. Pour éviter ça, et ne plus jamais dire « comme un lundi », suivez le guide.

Blue Monday : les 5 bons réflexes pour combattre le jour le plus déprimant de l'année / Hellocare

Un Blue Monday en musique

Un bon réflexe pour garder ou retrouver le moral est de se faire une playlist positive et stimulante. Si on pense naturellement à la musique pour danser ou mettre l’ambiance, on oublie qu’elle a de nombreuses vertus sur notre état d’esprit et notre santé. La musique permet par exemple de libérer des endorphines, ces hormones du plaisir qui combattent stress, anxiété et dépression. Elle aurait même des propriétés antidouleur. Alors cette année, démarrons la semaine avec des musiques qui nous font du bien, gorgées de paroles positives et toutes en gamme majeure. Particulièrement la veille de ce lundi fatidique, et dès le matin du 21 janvier. Bye bye blues du Monday !

Le plein de lumière

Même si la météo n’y met pas du sien, ne vous laissez pas abattre. Sortez quand même prendre la lumière du jour un moment, et à défaut, gorgez-vous de lumière artificielle. Le manque de lumière provoque chez l’Homme somnolence, tristesse, manque d’énergie, irritabilité et perte d’intérêt pour les activités sociales ! Hop, mettez de la lumière dans votre quotidien. Passez à la luminothérapie et ne lésinez pas sur les lumières d’ambiance à la maison. A l’extérieur, choisissez des lieux chaleureux. Et en ce triste Blue Monday, déjeunez ou dinez dans un lieu vivant et bien éclairé.

Faire un truc fun

Pour conjurer le Blue Monday, pourquoi ne pas tout simplement faire quelque chose que vous aimez ? Le 21 janvier après le travail, offrez-vous un petit resto entre amis, en couple, et pourquoi pas solo. Programmez-vous une séance de cinéma, une partie de bowling, un karaoké ou un concert ! Sortez danser, organisez un apéro chez vous, offrez-vous un vêtement, une fleur, un massage. Préparez un gâteau ou votre plat préféré. Qu’importe : chouchoutez-vous avec les moyens du bord ce jour là. Le moral, c’est la santé.

Courir ou faire l’amour

Pour sécréter des endorphines, il y a la musique et il y a le sourire. Mais il y a aussi le sport. Si vous avez la possibilité de faire une bonne séance de sport pour le Blue Monday, foncez. Autrement, dépensez-vous au maximum la veille pour évacuer le stress et retrouver du tonus. Et pour ceux ou celles qui sont en couple, n’oubliez pas que faire l’amour est un puissant remède contre la déprime. Célibataires … Pourquoi ne pas profiter de ce triste Blue Monday pour fixer un rendez-vous galant ?

Ou simplement … sourire !

Si le Blue Monday est le jour le plus déprimant de l’année, quelle raison auriez-vous de sourire ? Le sourire est le résultat du bien être et de la joie. Oui. Mais cela peut fonctionner dans l’autre sens ! Charles Darwin avait déjà fait ce constat : sourire même lorsque l’on se sent triste envoie un message positif à notre cerveau, le sourire fonctionnant comme un signal de bonheur et libérant des endorphines. Sourire permet même de diminuer la tension en cas de stress. Il ne s’agit pas de nier vos problèmes et de les enterrer bien sûr. Mais faîtes le test en ce lundi 21 janvier en leur faisant un pied de nez. Et vous verrez qu’en plus, on vous renverra votre sourire. Un cercle vertueux…