Des démangeaisons et des traces rouges sur la peau au réveil ? N’accusez pas tout de suite les moustiques : il s’agit peut-être d’une piqûre de punaise de lit ! Éradiquées sans pitié dans les années 50, ces « charmantes » petites bêtes ont trouvé le moyen d’envahir à nouveau nos habitations. En effet, cela fait déjà quelques années qu’elles refont parler d’elles, notamment dans les grandes villes comme Paris, Marseille et Lille… Mais comment reconnaître leurs piqûres ? Comment les soulager ? Et que faire pour éliminer les punaises de lit ?

piqure de punaise de lit

Une punaise de lit, c’est quoi ?

La punaise de lit ou « Cimex Lectularius » est un petit insecte piqueur brunâtre, mesurant 4 à 8 mm de long.
Si elle se nourrit de préférence de sang humain, elle pique aussi parfois les animaux de compagnie. Bien qu’elle soit visible à l’œil nu, vous aurez sans doute du mal à la repérer.

En effet, les punaises de lit fuient la lumière ! En pratique, elles font généralement leur nid dans un recoin sombre comme une fissure du plancher, l’arrière d’un tableau, l’intérieur d’une prise électrique… Ou tout simplement derrière votre tête de lit ! C’est seulement la nuit qu’elles sortent de leur cachette pour vous piquer durant votre sommeil.

Comment reconnaître une piqûre de punaise de lit ?

Les piqûres de ces punaises ressemblent à des petites boursouflures rouges, s’accompagnant de vives démangeaisons. Elles « apparaissent » généralement sur les zones laissées à l’air libre comme le visage, les bras, les jambes… Comme les piqûres de moustique en fait ! Cependant, quelques signes peuvent vous aider à les distinguer. En effet :

  • une punaise de lit pique souvent plusieurs fois dans la même zone. Les boursouflures sont alors bien alignées ou forment une sorte de « bouquet » ;
  • le prurit (démangeaisons) sont très vives le matin mais ont tendance à s’estomper au fil des heures ;
  • parfois, vous pouvez aussi observer des petites taches de sang sur vos draps. Ce qui signifie que vous avez dû écraser quelques punaises gorgées de sang dans votre sommeil…

Mais dans le doute, n’hésitez pas à montrer vos piqûres à un médecin ! Bon à savoir également : comme les moustiques, les punaises de lit ont leurs « victimes » préférées. Rien de surprenant donc à ce que votre conjoint(e) se réveille à vos côtés sans la moindre piqûre.

Quels sont les risques en cas de piqûre de punaise de lit ?

Bonne nouvelle : ces insectes ne transmettent pas de maladie. En revanche, leurs piqûres peuvent :

  • perturber régulièrement votre sommeil en vous empêchant de bien dormir. Avec les conséquences que cela implique (ex. : mauvaise humeur, stress, anxiété) ;
  • se compliquer d’infections de la peau, surtout si vous vous grattez beaucoup. Un bon conseil : consultez si votre peau devient chaude, rouge et douloureuse.

Sachez aussi qu’il existe un risque de réaction allergique, comme avec toutes les piqûres d’insecte. Dans ce cas de figure :

  • les démangeaisons deviennent très difficiles à supporter ;
  • des cloques plus ou moins larges peuvent également se former ;
  • des difficultés respiratoires apparaissent aussi parfois, dans les cas les plus graves.

Face à ces symptômes, nous vous recommandons une fois encore de consulter un médecin !

Comment soulager les piqûres de punaise de lit ?

Nous vous conseillons tout d’abord de nettoyer la piqûre de punaise de lit, pour limiter le risque de surinfection. Pour cela vous pouvez utiliser de l’eau chaude savonneuse ou un produit antiseptique. Ensuite, appliquez une crème à la cortisone ou encore une lotion à la calamine.

En pratique, les produits disponibles vendus sans ordonnance en pharmacie suffisent souvent. Cependant, un médecin peut vous prescrire :

  • une crème plus puissante si vos démangeaisons ne se calment pas ;
  • un traitement antihistaminique si vous faites une réaction allergique ;
  • un traitement antibiotique, en cas de surinfection cutanée.

Comment éviter ou éliminer les punaises de lit ?

Côté prévention, nous vous conseillons en premier lieu de nettoyer régulièrement votre domicile. En effet, ces insectes sont « attirés » par les logements mal entretenus.

Cela étant dit, personne n’est à l’abri. Ces petites bêtes peuvent se cacher dans vos valises lors d’une nuit à l’hôtel par exemple. Ou encore se dissimuler dans un meuble ou un vêtement acheté d’occasion ! Soyez donc particulièrement vigilant(e) : une lampe torche peut vous aider à les repérer. Enfin, si vous faites déjà face à une infestation de punaises de lit, vous pouvez :

  • obstruer toutes les fissures et fentes de votre plancher, de votre mur et de votre cadre de lit ;
  • laver à au moins 60°C vos vêtements, votre linge de maison et vos oreillers. Ces insectes craignent la chaleur ! Toutefois, ils n’aiment pas non plus les températures basses. Placer des vêtements au congélateur dans un sac durant 3 jours peut donc aussi les éliminer ;
  • utiliser un nettoyeur vapeur pour vos surfaces, vos tapis et votre moquette !

Cependant, face à une infestation « massive », mieux vaut faire appel à des exterminateurs professionnels.

Enfin, face à la recrudescence des cas, le gouvernement met aussi à votre disposition :

consulter médecin en ligne