Dans toutes pratiques sportives, que ce soit pour de la course pied ou encore pour un match de tennis, une étape est essentielle, c’est l’échauffement. Cette mise en route doit faire partie intégrante de vos pratiques sportives, elle permet aux sportif.ves amateur.rices ou professionnel.les de se mettre dans les meilleures dispositions physiques et mentales au risque d’accidents musculaires et articulaires comme le claquage musculaire. Voici 5 bons réflexes à adopter pour un bon échauffement.

Bien s'échauffer avant le sport

Pensez à échauffer vos articulations

Nos articulations sont les premières touchées par l’exercice physique. Il faut donc un échauffement efficace afin de les préparer à l’effort physique. Pour ce faire, quelques exercices d’échauffement types existent : Il faut penser en priorité à nos poignets et à nos chevilles. De petites rotations dans le sens des aiguilles d’une montre et inversement est l’exercice le plus recommandé.
Aussi, n’oubliez pas vos coudes, vos épaules ou encore vos genoux, une blessure est si vite arrivée.

Mettez votre corps à bonne température

L’échauffement permet également de mettre notre corps à la température idéale. Notre corps peut être assez lent à chauffer. Il est alors nécessaire de courir une petite quinzaine de minutes à un rythme modéré. L’objectif ? Faire monter notre corps et notre cœur en intensité. In fine, cela doit permettre une augmentation du flux sanguin et une accélération du rythme cardiaque. Plusieurs incidents peuvent ainsi être évités comme de la tachycardie, des étourdissements ou encore, dans les cas les plus graves, des malaises cardiaques ou des syncopes.

Echauffez vos muscles

En dehors de votre corps dans sa globalité, vos muscles aussi doivent être chauffés avant un exercice physique. C’est un passage incontournable et cela doit se faire de la meilleure des manières. Ainsi, il est primordial que l’échauffement soit adéquat : vous pouvez effectuer certains exercices tels que des talons-fesses ou des montées de genoux. L’ensemble doit se faire à un rythme dynamique et assez soutenu. Soyez tout de même vigilant, il faut adapter cet échauffement à la météo et à votre état de fatigue général. S’il fait froid, les exercices doivent notamment être plus longs.

Hydratez-vous

Dans le sport, l’hydratation est la clé. L’échauffement ne déroge pas à la règle. Une mauvaise hydratation avant la pratique de votre sport de prédilection peut avoir de lourdes conséquences. Une perte de 1% de votre poids en eau entraîne une diminution des performances de 10%.Pensez-y ! En outre, l’hydratation permet de refroidir l’organisme, si elle est insuffisante, le risque de coup de chaleur sera beaucoup plus important.
Hydratez-vous en faible quantité et à fréquences régulières. En effet, une absorption trop importante d’eau est également peu recommandée.

Échauffement et étirements dynamiques

Contrairement à la croyance populaire, les étirements ne sont pas uniquement dédiés à l’après séance sportive. En effet, s’étirer durant son échauffement est également très utile. Cependant, les étirements doivent être dynamiques, c’est-à-dire que les positions doivent se faire plusieurs fois et dans un laps de temps beaucoup plus court que les étirements d’après-séance.
L’objectif de ces étirements dynamiques est de permettre aux muscles, qui seront les plus sollicités, d’être plus souples. Faites toutefois attention de ne pas vous étirer trop longtemps. Dans le cas contraire, vos muscles seront trop étirés et les blessures peuvent également survenir.