Pratique et fiable, la téléconsultation médicale est de plus en plus répandue. Les médecins y ont fréquemment recours en cette période de crise sanitaire pour limiter la propagation du virus. Quant aux patients, ils prennent moins de risques et gagnent du temps en évitant un déplacement. Côté remboursement, les règles sont les mêmes qu’avec un parcours de santé habituel. Voici les 5 motifs de téléconsultation les plus courants aujourd’hui.

motifs de téléconsultation

L’infection urinaire : le premier des motifs de téléconsultation

L’infection urinaire fait partie des motifs de téléconsultation les plus courants. D’abord, elle est facile à identifier par ses symptômes typiques :

  • sensation de brûlure ou douleurs en allant uriner
  • envie d’uriner persistante avec forte fréquence de mictions
  • urines troubles avec odeur nauséabonde
  • poids dans le bas ventre
  • parfois, présence de sang dans les urines

Vous pouvez décrire simplement ces symptômes en téléconsultation et recevoir ainsi immédiatement un traitement sur ordonnance. Vous pourrez alors imprimer celle-ci et en cas d’impossibilité elle sera transmise à la pharmacie de votre choix. Par la suite, vous devrez effectuer une analyse d’urines (ECBU) – également sur ordonnance –  permettant de confirmer le diagnostic à distance. Au besoin, le traitement prescrit par le médecin sera ajusté suite aux résultats d’analyses que lui fournira le laboratoire.

La forte fatigue et le Covid long

Parmi les motifs de téléconsultation les plus courants arrive ensuite la forte fatigue avec ou sans suspicion de Covid long.

En temps normal (si vous n’avez pas contracté le Covid), vous pourrez décrire votre ressenti en téléconsultation. Le médecin vous demandera depuis quand vous ressentez cette fatigue, à quel moment dans la journée et avec quelle intensité. Il vous demandera également si vous souffrez d’allergies ou de toute autre pathologie pouvant entraîner une baisse de forme.

S’il estime que c’est nécessaire, le médecin pourra vous prescrire un bilan sanguin. Il pourra aussi vous ré-orienter vers une consultation en présentiel avec un confrère ou lui-même suite à ce premier avis.

S’il s’agit des suites du Covid, nommées couramment Covid long, la téléconsultation est aussi adaptée pour un diagnostic. Elle permet de faire un point et de savoir si les symptômes stagnent ou s’aggravent à nouveau pour faire le nécessaire. Pour rappel, les symptômes du Covid long sont :

  • grande fatigue
  • troubles digestifs, diarrhées ou constipation
  • anosmie, c’est à dire la perte d’odorat
  • essoufflement et douleurs thoraciques
  • troubles du sommeil
  • problèmes de concentration, troubles de la mémoire, sensation de « brouillard cérébral »

Ces symptômes, hormis l’anosmie, peuvent également être liés à une infection autre que le Covid-19.

La fièvre

De nombreuses personnes consultent un médecin à distance pour de la fièvre. Au lieu de se retrouver dans une salle d’attente tout en étant fébrile, elles peuvent ainsi recevoir un diagnostic rapide sur la gravité ou l’urgence de leur état.

Le médecin posera des questions sur les symptômes ressentis (ceux de la fièvre sont généralement des frissons, une transpiration excessive, un pouls qui s’accélère ou des nausées). Il guidera le patient pour prendre sa température si celui-ci dispose d’un thermomètre. Si la fièvre n’excède pas les 40° et ne nécessite pas d’appeler les urgences (une forte fièvre prolongée peut avoir des conséquences graves), il en cherchera les causes avec le patient. En effet, la fièvre est le symptôme d’une autre pathologie (infection, dérèglement hormonal, effort prolongé trop intense).

Selon le diagnostic posé, le médecin prescrira un traitement ou demandera au patient de se rendre à une consultation en présentiel.

La demande d’ordonnance

Le quatrième motif de téléconsultation le plus courant est la demande d’ordonnance. Il peut s’agir d’un renouvellement lorsque vous avez un traitement à long terme à renouveler qui ne nécessite pas de nouveau bilan. C’est le cas notamment des renouvellements d’ordonnance de pilule contraceptive et des traitements contre le diabète. Ou de tout autre traitement qui ne nécessite pas de nouvelles analyses médicales. Dans ce cas, la téléconsultation vous fera gagner du temps et vous évitera un déplacement inutile.

Mais vous pouvez aussi avoir recours à la téléconsultation pour obtenir une ordonnance dans le cadre d’une maladie ponctuelle. Le médecin vous la transmettra s’il peut facilement établir son diagnostic à distance, notamment grâce à la description que vous lui ferez de vos symptômes. Il pourra aussi vous guider dans des auto-palpations. Ou vous ausculter dans le cadre d’un problème dermatologique visible grâce à la vidéo.

Le bilan sanguin pour une MST

Enfin, le bilan sanguin dans le cadre d’un doute sur une maladie sexuellement transmissible est l’un des motifs de téléconsultation les plus courants.

On y a recours principalement à la suite d’un rapport sexuel non protégé ou quand il y a eu un risque. Par exemple, si le préservatif a été endommagé pendant l’acte sexuel. Dans ce cas, une téléconsultation permettra une prise en charge rapide : le médecin prescrira un bilan sanguin immédiatement. Le déplacement s’effectuera uniquement au laboratoire, et le médecin recevra les résultats. Ceux-ci seront ensuite communiqués au patient avec les réponses attendues en cas de doute.

En cas de maladie avérée, le médecin pourra demander à rencontrer le patient ou simplement lui prescrire un traitement adapté suite au bilan.

consulter médecin en ligne