Le biofeedback, composé des termes “bio” pour “biologie” et de “feedback” pour “retour”, est une technique corps-esprit qui consiste à utiliser un retour visuel ou auditif pour maîtriser les fonctions corporelles pensées longtemps comme involontaires. De quelles fonctions parle t-on ? Comment le biofeedback fonctionne t-il ? Et pourquoi commencer une thérapie ?

Le biofeedback pour la cohérence cardiaque

Qu’est ce que le biofeedback ?

Quand vous levez la main en guise d’au revoir ou soulevez votre genou pour avancer d’un pas, vous contrôlez votre corps. Mais d’autres fonctions physiologiques comme entre autres le rythme cardiaque et la température corporelle, sont contrôlées involontairement par votre système nerveux. Nous ne pensons pas à modifier la fréquence de notre rythme cardiaque, c’est plutôt une réponse à un stimuli, à savoir un état d’euphorie, un état anxieux ou lors d’une pratique sportive.
Ainsi, le biofeedback désigne la science qui étudie l’interaction entre le corps et l’esprit et la thérapie s’appuyant sur cette science. Cette discipline part du principe que les émotions et les pensées ont un impact sur les fonctions de notre organisme, et nous aident finalement à contrôler nos fonctions physiologiques. Le biofeedback est utilisé pour prévenir ou guérir plusieurs pathologies comme entre autres les migraines, l’hypertension artérielle ou encore, l’incontinence urinaire.

Comment ça marche ?

Pendant une session de biofeedback, qui dure à priori entre 1 heure et 1 heure 30, des électrodes sont attachés à votre peau. Des sensors au niveau des doigts peuvent également être utilisés. Ces électrodes envoient donc un signal à un moniteur électrique qui émet un son, flash de lumière ou image qui représentent votre rythme cardiaque, respiratoire, tension artérielle, transpiration ou activité musculaire. Ces sessions sont généralement effectuées chez un thérapeute qui vous guide lors de l’intervention.
Lors d’un état de stress, ces fonctions physiologiques changent, le rythme cardiaque et la pression artérielle augmentent, les muscles sont plus contractés, vous transpirez et votre respiration accélère.
Comme ces états sont affichés sur le moniteur en temps réel, vous pouvez vous rendre compte de votre feedback en essayant de les changer.

Différents exercices de relaxation sont utilisés en thérapie biofeedback, comme entre autres :

  • Les exercices de respiration profonde ;
  • La méditation de pleine conscience ;
  • Les images guidées : se concentrer sur une image spécifique (comme l’odeur et la couleur de la lavande) afin d’être plus relaxé.e ;
  • La relaxation musculaire progressive : qui consiste à alterner contraction et relâchement des muscles ;

Quels sont les types de biofeedback ?

Ainsi, il existe diverses thérapies de biofeedback utilisées pour surveiller différentes fonctions physiologiques.

  • L’électromyogramme mesure l’activité musculaire et la pression artérielle et peut être utilisé pour les maux de dos, migraines, troubles d’anxiété.
  • Le biofeedback thermal consiste à mesurer la température du corp, pour les cas sujets au syndrome de Raynaud par exemple.
  • Le NeuroFeedback ou feedback neurologique mesure les ondes cérébrales et est utilisé pour les troubles de déficit d’attention avec ou sans hyperactivité ou troubles d’épilepsie.
  • L’activité électrodermale détecte la sudation et peut être utilisée en cas de douleurs chroniques ou d’anxiété.
  • L’analyse de la variabilité du rythme cardiaque (VRC) est la technique qui connaît la plus grande croissance dans le domaine du biofeedback. Elle a ainsi permis la création d’une importante méthode de contrôle de notre physiologie pour combattre le stress au quotidien.

Le biofeedback de cohérence cardiaque

La cohérence cardiaque est un état particulier où la fréquence de notre rythme cardiaque est identique à la fréquence respiratoire, soit 6 cycles respiratoire par minute, c’est-à-dire un cycle complet de 10 secondes : une inspiration de 4.5 secondes et une expiration de 5.5 secondes.
Cette technique est donc une sorte de fenêtre sur notre corps, nous permettant ainsi de prendre conscience de nos réponses physiologiques, particulièrement notre réponse au stress.
Les chercheurs ont bien montré qu’un entraînement régulier à la cohérence cardiaque augmentait nos capacités respiratoires et facilitait l’adaptation cardiovasculaire, confirmant ainsi ce que l’on sait depuis des millénaires des bénéfices du yoga, de la méditation et de la respiration sur l’équilibre du corps, l’attitude positive, l’intuition etl’état de détente et d’harmonie avec le monde qui nous entoure.

Pourquoi suivre une thérapie de biofeedback ?

Plusieurs spécialités sont concernées, comme entre autres la neurologie, la rhumatologie, la stomatologie, la sexologie, médecine sportive, kinésithérapie…
Le biofeedback est donc efficace contre la douleur chronique. En apprenant à identifier les muscles contractés et relacher ses muscles, cette thérapie peut soulager le mal de dos, les douleurs abdominales et la fibromyalgie.
Nous savons bien que les tensions musculaires peuvent empirer les symptômes des migraineux, par conséquent, le biofeedback peut aider à réduire la fréquence et la sévérité des symptômes des maux de tête et migraines.
Le biofeedback vous aide à prendre conscience de vos signaux physiologiques lors d’un état de stress ou d’anxiété, au fur et à mesure, il sera plus facile de contrôler ces réponses et donc de mieux gérer le stress et l’anxiété.
La thérapie de biofeedback peut aider également les personnes sujettes à de l’incontinence urinaire en leur permettant de reprendre le contrôle vésicale et moduler les mécanismes de leur continence.
D’autre part, le biofeedback s’avère efficace pour traiter ou soulager les symptômes des troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité, traiter l’hypertension artérielle, le syndrome de Raynaud, l’asthme, la constipation et l’incontinence fécale, réduire l’insomnie ou encore soulager la douleur des patients en phase avancée de cancer.