Concentrez-vous sur ma voix : ASMR, ASMR, ASMR … Vos paupières sont lourdes. Vous êtes complètement détendu.e. Car derrière ces 4 lettres mystérieuses se cache un puissant relaxant. Mais contrairement à une infusion aux plantes ou à une gélule, celui-ci ne se trouve pas en pharmacie. D’ailleurs il s’ingère… par les oreilles. Sérieusement ? Oui, grâce à vos méridiens sensoriels, et quelques vidéos d’ASMR relaxation ! On vous explique tout.

 

dentiste pour enfant

L’ASMR : qu’est-ce que c’est ?

ASMR est l’acronyme de « Autonomous Sensory Meridian Response », une réponse autonome de nos méridiens sensoriels. Mais là vous n’êtes pas plus avancés n’est-ce pas ? C’est normal si vous êtes passés à côté du buzz autour de cette méthode de relaxation et de stimulation apparue aux Etats Unis en 2008. Une méthode qui fonctionne sur un mode proche de l’hypnose. Chuchotements, tapotements, clapotis et ronronnements : l’ASMR caresse votre inconscient. Et provoque même des picotements.

Le chat qui murmurait à l’oreille de l’Homme

L’ASMR agit comme un massage sonore (bien que la vidéo aussi soit importante, l’image amplifiant la plongée dans l’univers proposé). Par exemple : avez-vous déjà dormi à côté d’un chat qui ronronne ? Si c’est le cas, vous savez à quel point cela peut être apaisant. Bien sûr, il manquera la chaleur de l’animal, les vibrations qu’il émet (et l’affection que vous lui portez, miaou). Mais, si vous y êtes sensible, le son et l’image du chat pourraient bien vous transporter chez Morphée. En effet, cette technique vient reproduire des sons qui nous apaisent, et ce peut-être depuis notre plus tendre enfance. Telle une madeleine de Proust. En cherchant bien vous avez surement un son qui vous relaxe également !

Et ça marche vraiment ?

Bien que la méthode ne soit pas encore prouvée scientifiquement, elle fonctionne sur de nombreux adeptes. Mais pas sur tout le monde. Alors est-ce que cela va prendre avec vous… Cela dépendra entre autres de votre capacité à vous laisser porter, et de votre suggestibilité (autrement dit de votre réceptivité). Qui peut d’ailleurs venir avec le temps. L’ASMR fait appel à des sons qui peuvent provoquer le sommeil et la détente. Par exemple des chuchotements, qui bercent et mettent en confiance. Mais aussi le bruit d’un fruit que l’on découpe, de façon répétitive, un tapis que l’on caresse, un papier cadeau que l’on ouvre délicatement, le chuintement d’un pinceau à maquillage sur la peau ou les ciseaux de la coiffeuse. 

Comment pratiquer l’ASMR ?

Pour commencer, et pour que la magie opère, rendez-vous sur YouTube ou dans votre moteur de recherche habituel et tapez ASMR relaxation. Ensuite, regardez ce qui est proposé, et dirigez-vous vers une ambiance qui vous attire, qui vous parle. Puis lancez la vidéo – de préférence avec un casque sur les oreilles pour plus d’efficacité et provoquer l’audio meridian response : la réponse de votre cerveau au son enclenché. En effet, certaines vidéos utilisent des sons binauraux, des sons enregistrés en stéréo avec une fréquence différente pour chaque oreille. Certaines fréquences produiraient des changements d’état chez qui les écoute… Enfin si vous testez cette méthode pour vous endormir, pratiquez allongés !

Une communauté d’ASMRistes qui vous veut du bien

Derrière ces sons et vidéos menant à la relaxation (ou pour certains même à « l’orgasme cérébral ») il y a une communauté pleine d’imagination. Parfois très originaux, ils ou elles proposent tous des univers différents pour vous transporter. Certains se sont démarqués, comme cette jeune femme russe du nom de Maria Viktorovna, qui œuvre sous le doux pseudonyme de Gentle Whispering. Mais soyez curieux et surfez sur la toile jusqu’à trouver VOTRE perle rare. Alors prêts pour une séance d’ASMR ?