LLe certificat médical et l’arrêt de travail sont des documents régulièrement demandés lors de téléconsultations. Mais est-ce possible pour un médecin de les délivrer en ligne? Qu’est qu’un certificat médical et comment est-il délivré? Dans quel cas obtient-on un arrêt de travail? On vous explique tout.

Arrêt de travail

Quand a-t-on besoin d’un certificat médical ?

Le certificat médical est un document qui permet soit de consigner les constatations médicales que le médecin a été en mesure de faire lors d’un ou de plusieurs examens d’un patient, soit d’attester de soins que celui-ci a reçus. Ce document engage la responsabilité médico-légale du médecin et ne doit donc jamais être rédigé à la hâte, à la demande du patient mais à la suite au diagnostic posé par le.la médecin lors de la consultation.

Il existe des certificats obligatoires comme le certificat de santé de l’enfant, le certificat de décès et de handicap. Toutefois un certificat médical ne peut pas être exigé pour attester d’une absence d’allergie, pour la réintégration d’un enfant à l’école ou pour des demandes sans raison médicale.
Par contre, un certificat médical de non contre-indication est indispensable lorsqu’il s’agit de sport à haut risque médical et requiert un examen physique approfondi. Le rugby, le parachutisme ainsi que l’alpinisme font ainsi partie des disciplines à contraintes particulières qui nécessitent un examen plus complet.

Quand a-t-on besoin d’un arrêt de travail ?

En cas d’impossibilité de se rendre à son lieu de travail en raison d’une maladie ou d’un accident, il est important de justifier son absence par un certificat d’arrêt de travail et un examen physique peut s’avérer obligatoire.
Si vous avez déjà obtenu un arrêt de travail mais que vous n’êtes pas rétabli, la prolongation de l’arrêt de travail doit, sauf exception (impossibilité matérielle ou absence) être rédigée par le médecin qui a établi l’arrêt de travail initial ou par le médecin traitant.

Qu’est ce qu’un examen physique ?

L’examen clinique permet au médecin ou aux infirmiers de décrire l’état d’un patient, ou d’un individu examiné par un psychologue pour finalement aboutir à un diagnostic. Cet examen comprend classiquement deux étapes : une anamnèse qui permet de retracer l’histoire de la maladie, puis un examen physique à la recherche de signes corporels.
L’examen physique permet ainsi d’apporter des preuves pour appuyer une hypothèse diagnostique. Il comprend quatre étapes principales :
– le clinicien commence par l’inspection où il observe le patient;
– s’ensuit la palpation (abdominale, aires ganglionnaires…);
– puis la percussion où le médecin recherche des bruits anormaux (matité, tympanisme);
– et enfin l’auscultation pour écouter les souffles cardio-vasculaires, les bruits du coeur, des intestins et des poumons avec un stéthoscope.

En conclusion

Si le certificat médical (ex: certificat médical de non contre-indication à la pratique d’une activité sportive) et l’arrêt de travail initial nécessitent un examen physique approfondi, et c’est majoritairement le cas, ils ne pourront pas être délivrés dans le cadre d’une téléconsultation.