Par le Léa Magiore, Médecin Généraliste

En France, environ 62% des mères allaitent à la maternité. Mais moins de 30% des mamans continuent d’allaiter après 1 mois, et moins de 10% après 2 mois. Pendant ce temps là, en Norvège, 98% des femmes allaitent leur bébé les 3 premiers mois et 50% poursuivent plus de 9 mois. Les femmes ne sont pas différentes mais les conditions de maternité et surtout d’accompagnement des mamans sont très différents entre nos 2 pays.

maman allaitant son bébé

Différentes méthodes d’allaitement

Nombreuses sont les mamans qui commencent puis abandonnent l’allaitement après quelques semaines. Que ce soit par fatigue ou parfois par manque de conseils.  Néanmoins, une maman ne doit pas culpabiliser de ne pas allaiter ou même le faire à contre-coeur. L’allaitement au sein, qui a des bénéfices réels sur la santé de l’enfant, doit rester un choix personnel.

Les premiers jours

Le colostrum, le premier lait :

Après l’accouchement, les seins sécrètent le colostrum, le premier lait. De teinte jaune, il contient une grande quantité de vitaminesminéraux et anticorps, qui protègent le nourrisson. Il est important de profiter de la période d’éveil du nouveau-né (les deux premières heures) pour le mettre au sein. Certains bébés prendront le sein tout de suite correctement et d’autres peuvent être très fatigués après leur venue au monde et ainsi avoir du mal à téter. Pas d’inquiétude ! la mise au sein est parfois compliquée et nécessite une stimulation régulière. Lors des premières tétées, le bébé boit peu. La quantité augmentera progressivement.

Entre le 2ème et le 5ème jour, le colostrum sera remplacé par un lait plus blanc et translucide, c’est ce qu’on appelle la montée de lait. Elle peut être impressionnante car les seins vont devenir gonflés et tendus. cet inconfort dure généralement 2 ou 3 jours. Le phénomène se produira même si le bébé ne tète pas. Par la suite, c’est la stimulation par les tétées régulières (entre 8 à 12 fois par jour) qui entretiendra la production de lait.

Oubliez la montre :

Les premiers jours, on peut proposer au bébé de téter dès qu’il s’éveille puisque c’est à ce moment qu’il est le plus apte à bien prendre le sein. Plusieurs signes vont indiquer que c’est le moment : sa bouche fait des mouvements de succion, il ouvre les yeux, porte ses mains à sa bouche et tourne la tête pour chercher le sein. Votre production de lait augmentera progressivement : plus les seins se videront souvent, plus ils produiront du lait. A contrario, moins ils sont stimulés, moins ils produisent de lait. Laissez donc bébé établir son rythme et faites vous confiance, en le mettant régulièrement au sein.

L’installation progressive de l’allaitement :

Après quelques semaines, la mise au sein deviendra plus facile. Votre routine s’installera progressivement et il deviendra possible de prévoir le temps entre chaque tétée, tenez un petit carnet d’horaire si cela vous aide ! ( Pour les mamans connectées, il existe des applications, “allaitement maternelle” en est une, et est gratuite)

Après quelques mois, vous connaîtrez de mieux en mieux les habitudes de votre bébé. Évitez de vous comparer avec vos copines mamans, chaque enfant est différent ! Passé 3 mois, les tétées seront plus espacées et plus courtes, et vous connaîtrez mieux les habitudes de bébé. Un allaitement met entre 1 et 3 mois pour s’installer correctement, donc tenez bon !

Les positions d’allaitement

Il existe de multiples positions pour allaiter, et cela peut même perturber d’avoir autant de choix. L’important est de trouver la bonne position. Il n’y a qu’une solution idéale : celle qui vous convient à vous et à votre bébé !

Si vous êtes perdue, demandez conseil à une puéricultrice ou une conseillère en lactation ; en gardant en tête que chacune a ses pratiques et conseils propres. Si cela ne fonctionne pas pour vous, essayez autre chose pour trouver la position la plus confortable.

L’inconfort des premiers jours est normal, car les mamelons sont plus sensibles. Généralement, la douleur passe après quelques jours. Pour éviter douleurs ou crevasses au démarrage, vous pouvez aussi utiliser une crème adaptée, ou des “bouts de seins”, en silicone.

Vidéo : Allaiter avec des bouts de seins | Allaitement

Retrouvez ci-dessous des vidéos qui expliquent plusieurs positions d’allaitement :

Nos conseils pour un allaitement serein

Suivez le rythme de bébé

Au début de la tétée, bébé boit activement et fait de courtes pauses. Il faut savoir 95% du volume tété a lieu dans les 5 premières minutes. Au fur et à mesure que la tétée progresse, il fera des pauses plus longues. Après avoir bu activement, que ses pauses de succion se rallongent et qu’il ne souhaite plus boire, vous pouvez alors interrompre la tétée. Pour cela, mettez un doigt dans un coin de sa bouche : vous éviterez alors un pincement du mamelon en retirant sa bouche.

Essayez ensuite de lui faire faire un rot. Pendant quelques minutes, placez-le contre votre épaule sur une serviette et maintenez-le en position verticale. Frottez-lui doucement le dos ou tapotez-le. Si le rot ne vient pas, n’insistez pas.

Offrez-lui l’autre sein s’il a encore faim. S’il ne veut pas boire, mais si votre sein est tendu parce qu’il n’a pas tété, vous pouvez tirer votre lait manuellement ou à l’aide d’un tire-lait. Vous pouvez conserver ce lait pour les moments où vous devrez vous séparer de votre bébé.

Comment savoir si bébé a assez bu ?

C’est une inquiétude fréquente chez les mamans. Plusieurs indices vous permettront de savoir si l’allaitement se déroule correctement :

  • Le 1er mois : votre bébé mouille de 6 à 8 couches chaque jour, avec au moins une selle jaunâtre.
  • Après le 1er mois : il mouille 2 à 5 couches chaque jour, et les selles peuvent survenir moins souvent (de plusieurs par jour à une selle tous les 3 à 7 jours, sans que cela soit inquiétant !).
  • Son poids augmente suffisamment et régulièrement.
  • Votre bébé tète bien et souvent  (de 8 à 12 fois par jour en début d’allaitement).
  • Il semble détendu lorsqu’il se détache du sein.
  • Vos seins vous paraissent “vidés” et donc plus mous après la tétée.

Comment éviter les crevasses et l’engorgement des seins ?

Après la tétée, prenez quelques gouttes de lait  et répartissez-les sur vos mamelons. Le lait maternel est un antiseptique naturel qui aide à soigner les crevasses et préviendra les irritations. Aussi efficace que les crèmes ! Ensuite, laissez sécher vos seins à l’air quelques secondes pour éviter l’humidité, source d’irritation.

Réponses en vidéos :

Faire face à une crevasse | Allaitement

Faire face à un engorgement | Allaitement

Pour des conseils complets, n’hésitez pas à consulter le guide de l’INPES, disponible ici :

http://inpes.santepubliquefrance.fr/30000/pdf/0910_allaitement/Guide_allaitement_web.pdf

consultation-medecin-en-ligne-hellocare