A l’heure du (presque) tout virtuel, nos yeux fatiguent plus vite que ceux de nos grands-parents. Notre acuité visuelle – la qualité de notre vue – diminue. Des études récentes ont relevé une hausse de la myopie, de la fatigue visuelle et des maux de tête, notamment chez les jeunes adultes. En cause, la multiplication des écrans dans nos activités et notre champ de vision. Mais que vous soyez de la vieille école ou du tout numérique, prendre soin de votre acuité visuelle n’est jamais négligeable. Des examens réguliers chez un ophtalmologue et quelques bons réflexes vont vous y aider !

Acuité visuelle

Reposez vos yeux régulièrement

Si votre métier vous y oblige, il va être difficile de bannir l’ordinateur. Mais fixer un écran quotidiennement et être exposé à la lumière bleue comportent des risques multiples : sécheresse oculaire, diminution de l’acuité visuelle et favorisation de la dégénérescence maculaire. Pour vous en prémunir, faîtes des pauses d’au moins 5 minutes toutes les heures et regardez régulièrement au loin. Vous pouvez par exemple regarder par la fenêtre, une lumière naturelle étant préférable, et à une distance d’au minimum 5 mètres. Cela reposera votre œil. Sachez aussi que la distance de vos yeux à votre écran doit être d’environ 70 cm.

Respirez bien et hydratez vos yeux

L’œil a besoin d’être irrigué pour rester en bonne santé. Naturellement, les larmes jouent ce rôle, et assurent l’hygiène des yeux. Pleurer est donc sain, mais ne soyez pas triste, cligner des yeux est suffisant pour prendre soin de son acuité visuelle. Si vous avez les yeux secs, il faudra forcer ce processus naturel, en l’exagérant avec une petite contraction quand vous sentez une gêne, en baillant ou en utilisant des larmes artificielles. Pensez aussi à bien respirer : un cerveau bien oxygéné joue sur le bon fonctionnement de tout l’organisme. Yeux compris !

Exercez les muscles de vos yeux

Il n’y a pas que les fessiers et les abdos qui ont besoin d’être musclés. Pratiquer une gymnastique oculaire diminue la fatigue visuelle, réduit les strabismes et fait travailler l’acuité visuelle. Il existe différentes méthodes à pratiquer chez soi, comme le yoga des yeux, ou des exercices de rééducation à travailler avec l’aide d’un orthoptiste. Avoir des activités variées comme le bricolage, un sport de ballon, la danse, les fléchettes, le dessin … renforcent également notre vue.

Dosez la lumière

Plisser les yeux n’est jamais bon signe. La pénombre nuit à l’acuité visuelle, trop de lumière aussi. Une lumière suffisante et homogène repose les yeux, et la lumière naturelle est à privilégier : les yeux aussi ont besoin de vitamine D ! Bien sur, il ne s’agit pas de regarder le soleil les yeux ouverts, et par forte luminosité les lunettes de soleil sont recommandées. Mais sortez. Prenez l’air frais. Chez vous, utilisez un éclairage qui se rapproche de la lumière du jour, et quand vous regardez la télévision, ne le faîtes jamais dans le noir : placez toujours un petit éclairage derrière l’écran. Cela vaut pour smartphones et ordinateurs. Il existe aussi des logiciels gratuits pour réduire l’impact de la lumière bleue.

Mangez vitaminé pour prendre soin de votre acuité visuelle

Vitamine A, C et E sont indispensables à une bonne vue et acuité visuelle. Elles protègent la rétine et le cristallin et favorisent l’adaptation aux changements de luminosité. Les lapins voient d’ailleurs très bien la nuit car ils mangent plein de carottes ! Faîtes-en de même, et consommez quotidiennement des agrumes ou des fruits rouges ainsi que des graisses végétales ou animales. Faîtes aussi le plein d’oméga 3 en consommant du poisson car ils protègent de la sécheresse oculaire. Enfin, fumeurs, ralentissez ou arrêtez : le tabac abîme la vascularisation et nuit à la bonne oxygénation des yeux.