Par Martine Desquerre, Sage-femme

Voilà un moment idéal en pleine période estivale que de s’adonner aux plaisirs de l’eau, pour se rafraîchir, se relaxer, et partager avec bébé un moment unique et ludique. À la piscine ou à la mer, dans les 2 cas et pour bien profiter de cette activité aquatique avec ou sans bébé, certaines règles devront être respectées.

bebes nageurs

Activités aquatiques en attendant bébé

L’eau et ses bénéfices

Pour les futures mamans, il est important d’exercer une activité physique pendant la grossesse pour se maintenir en forme. Une activité aquatique, notamment la natation reste l’activité physique idéale pour les femmes enceintes. Dans l’eau, les mouvements à exécuter seront plus aisés, moins brusques et l’eau permettra de diminuer le poids du corps en atténuant principalement les tensions du dos et la lourdeur du ventre.
En pratiquant une activité aquatique régulière, la tension nerveuse et les stress seront amoindris et l’eau contribuera au fur et à mesure que la grossesse avancera, à améliorer les symptômes qui s’accentuent pendant les derniers mois de grossesse (crampes, douleurs lombaires, mauvaise circulation du sang et poids du ventre)
Les exercices pratiqués développeront les capacités cardiaques et augmenteront les résistances musculaires.

Avec qui pratiquer ?

Vous pouvez pratiquer une activité aquatique auprès d’un professionnel formé à cette approche (sage-femme, maître nageur) durant votre congé maternité et jusqu’à là fin de la grossesse en ayant pris soin de consulter votre médecin ou votre sage-femme au préalable.

Quelle nage pratiquer ?

Un type de nage est vraiment conseillé : le dos crawlé, qui permettra de faire travailler tout le corps en douceur. La brasse, par exemple aura tendance à cambrer le dos. Si vous nagez seule sans encadrement, vous vous rendrez compte rapidement que la brasse même coulée accentue les douleurs lombaires.

Les Bébés Nageurs

Découvrir le milieu aquatique

Pour le bébé, c’est avant tout un moment ludique que les parents pourront partager avec lui. L’éveil sensoriel de bébé sera aiguisé par l’effet d’apesanteur, de la température de l’eau, du bruit et du contact de l’eau sur sa peau.
Du flottement à la propulsion et au saut, comme se déplacer sous l’eau, les différentes étapes se feront au rythme de l’enfant et en douceur.

Les reflexes de bébé

Dans l’eau, le bébé a surtout 2 réflexes:

  • Le réflexe de l’apnée : la glotte du bébé se bloque naturellement lorsque l’immersion se produit. C’est un réflexe qui disparaît s’il n’est pas entretenu.
  • Le réflexe natatoire : au delà de retenir sa respiration, le bébé bat des jambes naturellement s’il tombe à l’eau pour remonter à la surface et il se positionne sur le dos

Le premier bain de bébé

À la piscine comme à la mer il se situera après qu’il ait reçu les deux premières injections vaccinales soit vers 4 mois.
Pour un enfant plus grand, s’il fait très chaud à l’extérieur, le bain est possible même si la température de l’eau n’est pas idéale. Il faudra bien connaitre et reconnaitre les signes de refroidissement : chair de poule, tremblements, peau froide, parole saccadée, lèvres bleutées, claquement des dents, et sortir alors l’enfant pour le réchauffer contre vous et dans une serviette.

Le temps de la baignade

Après être passé par des augmentations progressives de temps consacré à cet instant à l’occasion des différentes séances proposées, et outre les signes de refroidissement, le bain d’un bébé de 4 mois dans une eau à 32 degrés ne doit pas excéder 45 minutes.
Votre bébé saura vous dire qu’il en a assez avec des pleurs notamment et il saura également vous prouver combien il apprécie ce moment.

Equipement nécessaire

Au delà d’une couche spéciale recouverte d’un joli petit maillot de bain, il est bien de s’équiper de jouets d’eau et d’une frite pour interpréter son interaction avec l’eau. Cela est nécessaire en terme d’appui et surtout pour maintenir sa tête hors de l’eau.

L’heure de la baignade

À la piscine, le matin reste le moment idéal. La sieste de l’après midi n’en sera que plus bénéfique en prenant la précaution de nourrir son bébé nageur avant et après son activité aquatique.
À la mer par contre il est préférable de se baigner en fin d’après midi, soit vers 17 h pour les petits comme pour les plus grands, et ce afin d’éviter les coups de soleil.

Les conseils de la sage femme

Attention à la qualité de l’eau

Renseignez vous sur la qualité de l’eau auprès des municipalités avant de baigner vos enfants dans la mer et évitez les eaux des lacs.
Pour baigner un enfant ou un bébé, il est préférable de se baigner dans des eaux traitées au sel, au brome ou au chlore comme les piscines municipales et de le doucher quand l’activité aquatique est terminée.

Réchauffez bébé

Sortez votre bébé de l’eau dès qu’il frissonne, réchauffez le et pensez à le nourrir entre chaque baignade pour éviter qu’il se refroidisse.

Foncez !

Ne vous privez pas de tester cette activité en attendant bébé et dès que vous pouvez lorsqu’il sera naît et prêt ! Vous ne le regretterez pas 🙂

consultation-medecin-en-ligne-hellocare